Une tablette qui obéit au doigt... et à l'oeil

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une tablette qui s'utilise sans les mains, juste avec les yeux, ça existe. Elle vient d'être dévoilée au Japon.

iBeam, la tablette qui voit votre oeil

C'était l'une des attractions du CEATEC, le plus grand
salon japonais de l'électronique qui vient de se tenir à Tokyo : la tablette
iBeam que l'on peut utiliser sans les mains, juste avec le regard. Comment ça
marche ? Cette tablette est équipée d'une caméra qui suit les déplacements
de la pupille comme si l'on posait son doigt sur l'écran. Cela permet de faire
défiler les pages d'un livre, de consulter un site Web ou même de zoomer dans
une image. Les journalistes qui ont pu l'essayer témoignent du bon
fonctionnement du système. On appelle cela le "eye tracking". Mise au
point conjointement par l'opérateur japonais NTT Docomo en partenariat avec son
compatriote Fujitsu et le suédois Tobii, cette tablette, bien qu'encore à l'état
de prototype, pourrait rendre services notamment à des personnes handicapées
mais aussi à n'importe quel utilistateur dans certains endroits comme par
exemple dans les les transports en commun aux heures d'affluence où l'on n'a
pas toujours la place de manipuler une tablette avec ses mains.

Un - vrai - robot ménager

Autre innovation toujours au Ceatec de Tokyo du côté des robots
avec un robot signé Toyota (oui, le constructeur automobile) dédié à la vie
ménagère. Une assistant robotisé en fait. Il ressemble à une sorte de gros
bidon sur roulettes muni d'un bras articulé et d'une de tête avec une caméra.
Ce robot est capable de ramasser un objet sur le sol ou même en hauteur de vous
l'apporter. Il peut aussi tirer les rideaux ou attraper une feuille de papier
grâce à ventouse dans le creux de sa main. Le joujou se pilote à distance à
l'aide d'une tablette. Là encore, l'objectif serait de venir en aide aux personnes
handicapées, âgées ou malades mais ce joujou pourrait aussi sa place dans n'importe
quel foyer pour rendre de menus services. Le prix n'est pas encore fixé.

Le téléphone qui traduit ce que vous dites  

Enfin, toujours de gros efforts en matière de traduction
automatique. L'opérateur Docomo a présenté une application sur téléphone mobile
permettant de converser avec un interlocuteur qui ne parle pas la même langue
que vous. Les phrases sont traduites à la volée oralement et par écrit. Malgré
un léger décalage de 2 secondes à chaque fois et une traduction forcément imparfaite,
le résultat est, parait-il, assez bluffant.