Une montre connectée à Noël ?

La montre connectée remplacera-t-elle un jour la montre traditionnelle ? Faut-il craquer pour Noël ?

Voici 5 raisons pour lesquelles vous pourriez craquer pour une montre connectée à Noël

  Parce que vous en avez assez de rater des appels téléphoniques lorsque votre mobile est au fond de votre sac ou de votre poche. C’est la principale utilisation d’une montre connectée : la notification d’appel.Pour les messages (SMS, emails, tweets, messages Facebook, etc.) qu’ainsi vous ne raterez plus non plus et pour consulter facilement et rapidement toutes sortes d’infos comme la météo juste en regardant votre poignet.Parce que vous faites du sport et vous voulez mesurer facilement vos performances, votre fréquence cardiaque, votre itinéraire, etc.Bref, parce que vous êtes accro au smartphone mais que porter un téléphone accroché au bras ce n’est pas très pratique.Parce que vous avez compris que la montre connectée allait devenir la télécommande du futur qui servira à piloter sa musique ou ses volets roulants et à payer dans les magasins.Et... 5 raisons de ne « pas » acheter une montre connectée

  Si vous n’êtes pas un accro au mobile et que vous ne voyez pas l’intérêt d’un écran déporté au bout de votre bras.Parce que vous ne voulez pas d’un gadget supplémentaire à recharger tous les soirs (et oui, pour l’instant, la plupart des montres connectées tiennent à peine une journée).Parce que vous êtes fan de « vraies » montres et que vous ne voulez pas porter un truc de geek à la place de votre montre-bijou de grande marque.Parce que vous pensez que c’est une mode et que les montres connectées ne remplaceront jamais les montres traditionnelles ou bien…Parce que vous préférez attendre les futurs modèles qui sortiront l’an prochain.Pour tous les goûts

 

En cette fin d’année, une bonne quinzaine de montres connectées sont disponibles, entre 200 euros et 400 euros environ. Elles sont carrées chez Samsung, Sony ou Asus, rondes chez Motorola ou LG. Sans oublier les « vraies montres » à aiguilles comme celle du français Withings qui mesure l’activité physique et le sommeil mais sans fonctions de notifications. Il y en a pour tous les goûts.

Bref, ce qui n’était l’an dernier qu’un gadget expérimental commence cette année à prendre forme. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne