Un ordinateur en forme de cube et un smartphone virtuel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Voici deux innovations high-tech insolites.

L'ordinateur Kubb 

« Faire un PC aussi beau qu’un Mac  ». Voilà l’idée des créateurs du Kubb, un ordinateur hyper design logé intégralement dans un cube de 12 cm de côté. Disponible en différentes couleurs, ce produit insolite a été mis au point par une start up toulousaine. L’appareil est assemblé entièrement dans la région de Toulouse à partir d’une carte mère de la marque américaine Intel. C’est un ordinateur hyper compact, qu’on a plus envie de montrer que de cacher. On peut le poser sur un bureau ou s’en servir pour toutes sortes d’applications professionnelles. Certes, il faut quand même ajouter un écran et un clavier ainsi que tous les câbles de connexion qui gâchent un peu le plaisir esthétique. Il fonctionne sous Windows (8.1). Il est disponible en deux versions à partir de 700 euros et il y a même une version plaqué or à 2.500 euros. Le Kubb est vendu pour l’instant uniquement sur Internet. Voilà un nouveau produit issu de la French Tech, la touche high-tech française qui vient s’ajouter à pas mal d’innovations tricolores en ce moment.

Le smartphone virtuel Cicret

Autre projet insolite mais particulier qui soulève quelques questions : le Cicret. Il s'agit d'un concept de smartphone virtuel proposé par une start up française à travers une vidéo impressionnante que l’on peut voir sur le Web. L’idée est de remplacer l’écran du smartphone par… votre avant-bras. En fait, on porte le bracelet et celui-ci projette sur le bras l’image d’un écran de mobile avec lequel on peut interagir en cliquant sur les icônes, comme sur un smartphone normal. Il faut quand même un téléphone que l’on garde dans sa poche ou à proximité, avec une appli spéciale, mais on porte juste le bracelet et on l’allume quand on en a besoin. C’est spectaculaire, cela fait rêver. Sauf qu’il y a anguille sous roche (la vidéo ci-dessous est une création d'artiste).

Le site spécialisé 01net.com a enquêté et révèle que pour l’instant, derrière ce concept ambitieux, il y a seulement une demi-douzaine de Géo Trouvetou français. Aucun brevet n’a été déposé. Ils ont besoin d’un million d’euros. Ils ont lancé un appel sur Indiegogo puis l’ont retiré. Aujourd’hui, ils affirment avoir trouvé un mystérieux financier indien et ils continuent à récolter de l’argent des internautes. Bref, l’idée est géniale mais semble difficilement réalisable à ce jour et le projet un peu suspect. A suivre.

Vous êtes à nouveau en ligne