Un jour, des matchs de tennis en hologrammes ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette année encore, le tournoi de tennis de Roland Garros fait office de vitrine technologique avec plusieurs innovations numériques présentées sur place.

Tennis en ultra-HD

Chaque année, Roland Garros est l’occasion de tester des technologies qui arriveront dans le futur. Exemple cette année : la retransmission télé en 4K (ultra haute définition) par France Télévisions. Plus qu’une démonstration, c’est déjà une réalité : si vous possédez un téléviseur compatible 4K, vous pouvez suivre, depuis le début du tournoi, tous les matchs avec une qualité d’image exceptionnelle qui deviendra la norme dans quelques années (si vous avez un ami qui possède une TV 4K, faites-vous inviter pour la finale…). C’est à Roland Garros qu’avaient été testées, notamment, la haute définition et la télé 3D.

 

Match en réalité virtuelle 

 

Imaginez… Vous êtes chez vous et vous chaussez un masque de réalité virtuelle, style Oculus Rift ou Gear VR. Vous vous retrouvez alors propulsé à Roland Garros, dans une loge VIP. Face à vous : le terrain vu d’en haut comme si vous y étiez. Si vous vous retournez, toujours avec le masque devant les yeux, il y a même un buffet et des petits fours (virtuels, malheureusement). Voilà comment on suivra peut-être une retransmission sportive dans quelques années. 

Immersion 360

Mieux encore : une application permet de regarder le match sur son smartphone comme si l’on était assis à la place de l’arbitre, avec la possibilité de regarder à droite ou à gauche en toute liberté. Cela fonctionne grâce à une petite caméra, de la marque française Gyroptic, équipée de trois objectifs qui filment à 360 degrés.

 

Raquette connectée

 

Il y a la raquette connectée du fabriquant français Babolat, utilisée pour la première fois cette année en compétition par Raphaël Nadal (ça ne l’a pas sauvé, malheureusement) qui permet de tout savoir en temps réel sur les moindres mouvements du joueur (vitesse, direction des coups, etc.).

Stade du futur

On sait que Roland Garros va s’agrandir. Les allées et les tribunes sont saturées mais les réseaux de communication le sont également. Aussi, la Fédération Française de Tennis prépare le "stade du futur" encore plus connecté grâce à du "mass wifi" ou à des lampadaires "Li-Fi" qui fourniront un accès Internet via la lumière.

Matchs holographiques ?

Si l’on se projette encore plus loin : on parle même de matchs en hologrammes. Comme ce spectacle à Las Vegas qui fait revivre Michael Jackson, pourquoi pas, demain, des matchs virtuels avec Yannick Noah ou Björn Borg ?

Vous êtes à nouveau en ligne