Ultrabook : la réponse du monde PC aux tablettes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les premiers "ultrabooks" arrivent sur le marché. C'est la réponse du monde PC au succès insolent des tablettes tactiles.

Un ordinateur portable ultrafin (moins de 2 cm d'épaisseur), ultraléger (à peine 1 kilo et des poussières) mais pourtant ultrapuissant, le tout pour moins de 1000 Euros. Voilà le nouveau concept de PC "ultrabook". Pas une marque mais une nouvelle famille de produit inventé par le fabricant américain de microprocesseurs Intel.

Il y a eu le Netbook, un petit PC de la taille d'un livre mais aux performances nettement dégradées par rapport à un PC traditionnel. L'ultrabook est censé marier légèreté, design et puissance pour un prix compétitif.

Devant la concurrence des tablettes tactiles, les fabricants cherchent à réinventer l'ordinateur. L'ultrabook est la réponse du monde PC au phénomène tablettes.

Intel a établi les caractéristiques techniques, comme il l'avait fait il y a quelques années pour la plateforme Centrino. Le fondeur fournit des puces de dernière génération, performantes et économes en énergie. Charge ensuite aux fabricants d'ordinateurs de créer les appareils qui vont autour. Quelques-uns s'y mettent comme Acer, Asus, Lenovo ou Toshiba qui a présenté son premier modèle au salon IFA de Berlin. Une bête de course avec une taille de guêpe qui faisait se pâmer les hommes d'affaires présents sur place…

Bref : pas une révolution, juste une évolution avec une bonne couche de marketing dessus. La nouveauté c'est le prix agressif à moins de 1000 Euros. Pour cela, on rogne quand même sur certaines choses. Exit notamment le lecteur de DVD qui alourdirait l'appareil et son prix.

En fait, l'ultrabook ressemble beaucoup au Macbook Air d'Apple inventé il y a déjà quelques années.

Intel espère conquérir 40 % du marché des PC portables grand public d’ici à fin 2012 avec des ultrabooks. Pour cela, il vient d'investir 300 000 dollars pour créer ce que l'on appelle un "écosystème" informatique autour de sa plateforme. D’un point de vue économique, l’américain espère, avec cette innovation, garder l'avantage face aux tablettes dans lesquelles il est peu présent.

Cependant, les constructeurs suivent timidement cette innovation. Si vous allez dans un magasin vous ne trouverez pas des dizaines d’ultrabooks.

Vous êtes à nouveau en ligne