Sarkozy censuré par Google ?

Google aurait-il quelque chose contre Nicolas Sarkozy ? On peut se poser la question avec ce bug très étrange constaté sur le système de traduction automatique de Google.

Le célèbre moteur de recherche propose depuis longtemps un service gratuit qui permet de traduire automatiquement dans plusieurs langues des mots ou des phrases. Seulement voilà, ces derniers jours lorsque l’on tapait le nom de Nicolas Sarkozy pour le traduire du français à l’anglais et bien on obtientait en retour celui de… « Bush » ou celui de « Blair ». Incroyable ! Sarkozy, il n’en veut pas et il le remplace de manière aléatoire, tantôt, par celui de l’américain, tantôt, par celui du britannique au gré de ses humeurs numériques.

« Nicolas Sarkozy » remplacé par « Nicolas Blair » et « Président Sarkozy » transformé comme par magie en « President Bush ». Idem pour Cécilia changée irrémédiablement en Cécilia Blair… Soit Google sait des choses que l’on ne sait pas soit il déraille complètement… C’est sans doute là la véritable explication. Parfois aussi, Google, qui soit est très farceur soit a carrément un métro de retard, remplace Nicolas Sarkozy par… « Jacques Chirac ».

Nous avons interrogé Google France à propos de ce tour de passe-passe qui pourrait faire croire que le président français n’existe que dans l’ombre de Bush ou de Blair mais les équipes parisiennes du moteur de recherche avouent ne rien comprendre à cet étrange phénomène.

Apparemment, le bug ne se manifest de manière aléatoire. Ce matin, il semblerait que les ingénieurs de Google aient corrigé le problème.

En tout cas, c’est d’autant plus surprenant qu’apparemment seul Nicolas Sarkozy a été victime de cet ostracisme : en tapant Merkel, Poutine ou Zapatero, aucun problème.
Tout ce que l’on sait c’est que Google a récemment changé son système de traduction. Avant, il faisait appel aux services de la société Systran et il a récemment décidé d’utiliser sa propre technologie. Apparemment, celle-ci a besoin de quelques réglages.

www.google.fr/language_tools

Vous êtes à nouveau en ligne