Quand les algorithmes prédiront l'avenir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'informatique peut-elle prédire l'avenir ? De plus en plus d'algorithmes servent à anticiper les événements de la vie quotidienne : dans les transports, la sécurité ou encore l'économie et la santé…

Rappelez-vous le film Minority Report, que l'on cite toujours en exemple. Grâce à des sortes de zombies plongés dans une piscine avec des cerveaux connectés, Tom Cruise parvient à détecter les crimes avant qu'ils ne se produisent et à les empêcher.

On n'en est pas encore là, bien sûr, mais on s'approche petit à petit de ce modèle. De nos jours, pas de baignoire ni de cerveaux connectés, juste des algorithmes et du big data, c'est-à-dire des masses de données que les ordinateurs brassent, moulinent et interprètent dans tous les sens.

 

Quels types d'événements peut-on prévoir ?

 

Par exemple : les vols de voiture. L'école Polytechnique vient de signer une convention avec l'Etat (Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique) pour analyser des statistiques permettant de deviner où et quand des véhicules ont le plus de risques d'être prochainement volés. Dans le domaine des transports, en Suède, un algorithme serait capable de prédire les retards des trains à la minute près deux heures à l'avance. En France, il y a l'application Tranquilien qui prédit l'affluence dans les trains de banlieue. Autre exemple : des chercheurs anglais ont mis au point un algorithme censé prévoir les déplacements des personnes dans le monde en se basant sur la quantité gigantesque de photos de vacances publiées sur Flickr. En fait, tout cela ressemble à ce que fait Bison Futé depuis des années. L'idée est toujours la même : analyser le passé pour prédire l'avenir.

 

Tout cela est-il bien sérieux ?

 

Sérieux sans doute, mais pas encore très au point. Par exemple, le logiciel américain PredPol, censé anticiper les actes de criminalité dans les villes, ne serait en réalité pas très efficace à ce jour. De son côté, Google a décidé de fermer son service qui permettait, soi-disant, de prédire l'avancée de l'épidémie de grippe en fonction des requêtes sur son moteur de recherche. On s'est aperçu que les gens tapaient souvent le mot "grippe" pour le moindre rhume.

Derrière cela, il y a des interrogations plus profondes. Dans son livre "A quoi rêvent les algorithmes", le sociologue Dominique Cardon, explique à quel point ces fameux "algos" sont en train de s'immiscer dans nos vies et quelles pourraient en être les conséquences sociétales et politiques.

La question est de savoir jusqu'où peut-on donner le pouvoir aux algorithmes ? Sommes-nous prêts, dans le futur, à nous faire soigner ou recruter par des algorithmes ?

 

Sur le Web : www.AnalaysePredictive.fr

Vous êtes à nouveau en ligne