Paris, centre du Web pendant 3 jours

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Silicon Valley débarque à Paris à partir d’aujourd’hui. La manifestation « Le Web 2014 » est très axée cette année sur les objets connectés.

Chaque année, les Docks Saint-Denis, près de Paris, se transforment en annexe de la Silicon Valley californienne et en rendez-vous d’entrepreneurs high-tech. C’est là, par exemple, que Travis Kalanick a eu l’idée, en 2008, de créer le service de chauffeur privé Uber, parce que Paris est alors sous la neige et qu’il ne trouve pas de taxi. Chaque année, cette manifestation, créée par Loïc Le Meur et sa femme Géraldine, fait le plein de start ups, étrangères mais aussi bien entendu françaises.

 

La santé et les objets connectés cette année

 

On appelle ça les « wearables », les objets connectés à porter sur soi. Bracelets, vêtements, capteurs divers… C’est la grande mode et ça va décoller. Selon l’institut Forrester, le nombre de porteurs de « wearables » va plus que tripler l’an prochain. 10 millions de personnes au moins possèderont une montre connectée d’ici la fin de 2015. L’informatique vestimentaire est prête également à prendre son envol. C’est important aussi pour les entreprises car de nombreux business vont tourner autour de ces objets connectés.

 

Le numérique  au secours des défaillances du corps humain

 

C’est la prochaine conquête du numérique : le corps humain et notamment le cerveau. L’industrie high-tech pousse le bouchon encore plus loin. Certains objets connectés s’intéressent désormais à notre cerveau pour savoir s’il est calme ou au contraire agité, concentré, en pleine activité, etc. Cela fait partie des choses que l’on surveillera dans le futur en plus de son poids, de sa tension et du nombre de pas que l’on fait chaque jour. Par exemple, une application mobile qui permet de réduire les douleurs dans le dos en entrainant le cerveau doit être dévoilée. France Télévision travaille sur un système de recommandation qui vous propose de programmes à regarder en fonction de votre humeur en analysant votre cerveau. On en reparlera.

Vous êtes à nouveau en ligne