Où va Windows ? Que nous prépare Microsoft ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Où va Windows ? Le logiciel vedette de Microsoft ne rencontre plus le succès escompté et la firme américaine travaille déjà à une nouvelle version.

C'est l'histoire d'un logiciel emblématique. Un géant né
dans les années 1980, un peu pompé sur Apple, qui a révolutionné l'usage du PC.
Un programme qui suscite le rejet de la part de certains mais qui fait partie
de la vie intime de millions d'autres : Windows de Microsoft.

Pendant longtemps, sans Windows, point de salut. On faisait
la queue devant les magasins pour chaque nouvelle version. Chaque mouture était
synonyme d'avancée technologique.

Mais aujourd'hui Windows ne fait plus rêver. C'est juste un
outil parmi d'autres et quelle que soit la version, on s'en accommode sans
chercher absolument à passer à une version plus récente.

La preuve ? Le dernier Windows 8 n'a pas fait un tabac.
Microsoft vient de communiquer les chiffres : 200 millions de licences
vendues 15 mois après son lancement
. A titre de comparaison, Windows 7 avait
dépassé les 240 millions d'exemplaires au bout d'un an seulement. Pourtant,
Windows 8 avait mieux démarré sur les premiers mois mais il a fini par
s'essouffler.

Bien sûr, il faut rapprocher ces chiffres de la chute des
ventes de PC victimes de la concurrence des tablettes et aussi des Mac d'Apple
qui s'en tirent plutôt bien ces derniers mois (85 millions de Mac, d'iPhone,
d'iPad ou d'iPod touch vendus au 4ème trimestre 2013 contre 70
millions de PC Windows, selon Gartner).

Résultat : Windows 8 n'équiperait " que " 11%
des PC dans le monde.

Windows 8 n'a pas déclenché la vague d'amour escomptée. Au
contraire, c'est même plutôt du désamour. On a du mal à comprendre cette
histoire de double système d'exploitation destiné à la fois aux ordinateurs et
aux tablettes. On voit des utilisateurs pourtant habitués à Windows 7 qui
n'arrivent même pas à éteindre Windows 8.

Beaucoup d'ordinateurs continuent de fonctionner sous
Windows 7 qui donne entière satisfaction ou même avec le bon vieux Windows XP.
La mort annoncée de ce dernier, programmée pour le 8 avril prochain, n'a pas
l'air d'affoler grand monde.

Windows aurait-il du plomb dans l'aile ?

En même temps, comment s'en passer ? Windows, c'est un
peu comme la météo : qu'il fasse beau ou pas beau, on est bien obligé de
vivre avec. Les alternatives comme Linux n'ont jamais dépassé le succès
d'estime et sont inexistantes auprès du grand public.

Microsoft ne s'endort pas sur ses lauriers et prépare déjà
la future version, Windows 9 qui pourrait revenir en arrière sur certains
points pour rassurer les utilisateurs. Par exemple, plus question de démarrer
sur la fameuse interface Windows 8 avec ses grosses tuiles qui en horripile
plus d'un mais plutôt, par défaut, sur le bureau traditionnel.

Bref, un Windows géant aux pieds d'argile mais qui a toujours
su jusqu'à présent rebondir. Il pourrait donc à nouveau nous surprendre.

Vous êtes à nouveau en ligne