Nouveau monde. Voitures autonomes, drones volants… Des innovations au service des transports au CES de Las Vegas

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La mobilité est l’un des gros sujets de l’édition 2019 du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas.

La voiture autonome est, cette année encore, à l’honneur au CES de Las Vegas. Plusieurs véhicules autonomes sillonnent d’ailleurs les rues de Las Vegas cette semaine, notamment celles de la compagnie Lyft, une société de VTC. Bien sûr, il y a toujours des personnes à bord par sécurité. Sur le salon, de nombreux équipementiers présentent leurs solutions pour améliorer la voiture autonome. Par exemple, les capteurs, radars et autres lidars ne sont pas performants dans toutes les situations : certains sont bons la nuit, d’autres le jour, d’autres sous la pluie, on n’a pas encore trouvé le système idéal. C’est donc un déballage de technologies. La concurrence est rude. Par exemple, le Japonais Clarion présente une voiture autonome de niveau 4 que l’on peut appeler avec son smartphone et qui quitte alors toute seule sa place de parking pour venir nous chercher.

Sexe ou travail, que ferons-nous en voiture autonome ?


Puisqu’il n’y aura plus besoin de conduire, les véhicules autonomes devraient se transformer en salons roulants, une récente étude laissait entendre que l’une des principales activités pourrait être d’ordre sexuel. En attendant, les constructeurs travaillent à la conception de véhicules bardés d’écrans pour le divertissement et le travail. C’est le cas notamment de Panasonic. Selon Audi, les trajets en voiture autonome devraient libérer une 25e heure par jour pour faire de nouvelles activités.

De son côté, le Français Valéo fait la démonstration d’un masque de réalité virtuelle qui permettrait de se téléporter virtuellement dans un véhicule en mouvement, pour participer à une activité avec les occupants ou bien pour reprendre le contrôle de la voiture à distance.

Des drones personnels en 2025

Les véhicules autonomes volants sont également à l’honneur à Las Vegas. Plusieurs modèles de drones volants personnels sont présentés, dont celui de l’américain Bell auquel collabore le Français Safran. Il s’agit d’une sorte d’hélicoptère à six hélices sans pilote pouvant transporter plusieurs personnes. Les technologies sont donc déjà au point, notamment les moteurs électriques qui alimenteront ces drones.

Drone volant personnel Bell / Safran
Drone volant personnel Bell / Safran (Bell)

Reste à peaufiner le confort à bord et surtout à adapter la réglementation aérienne. Les professionnels font le pari qu’en 2025 on pourra commander une course en drone volant avec son smartphone aussi facilement que l’on commande aujourd’hui un VTC.

Retrouvez toutes les innovations du salon CES dans "La Nuit de l’Innovation" en direct sur franceinfo depuis Las Vegas, jeudi 10 janvier entre minuit et 5 heures du matin (heure française), en partenariat avec La Poste et Le Parisien.

Vous êtes à nouveau en ligne