Nouveau monde. Une invention française permet aux voitures autonomes de voir la nuit

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La société Outsight, basée à Paris, vient de recevoir un "Innovation award" du salon CES de Las Vegas pour la mise au point d’une caméra "sémantique" destinée aux voitures autonomes.

La société Outsight, basée à Paris, a reçu un "Innovation Award" pour une caméra 3D sémantique. Raoul Bravo, co-fondateur de cette société est l'invité de Jérôme Colombain. 

franceinfo : de quelle manière la caméra Outisght améliore-t-elle la vue des voitures autonomes ?

Raul Bravo, co-fondateur d’Outsight : notre caméra 3D sémantique permet de voir la profondeur des choses, c'est-à-dire de savoir à quelle distance se trouvent des objets. Le terme "sémantique" signifie qu’elle permet aux voitures autonomes de "comprendre" ce qu’elles voient. Elle peut détecter les objets, comme les signaux de trafic, et aussi la composition chimique des matériaux pour savoir s'il s'agit de peau (donc d'un être humain), de textile, de métal, de plastique, etc.

La voiture autonome sera-t-elle vraiment un jour une réalité ?

Oui, c’est certain, mais la question est de savoir dans quelles circonstances la voiture autonome pourra circuler. Je ne crois pas qu’il y aura à court terme des voitures autonomes omniprésentes dans les centres-villes. Par contre, cela arrivera certainement dans des environnements contrôlés où l’on peut facilement vérifier ce qui se passe. Idéalement, d'un point de vue technique, il faudrait qu’il n’y ait que des voitures autonomes dans les rues, mais c'est évidemment impossible. 

La France est-elle, comme on le dit, en retard dans la course à l’IA ?

Je ne dirais pas que la France est en retard. L’IA est un vaste domaine qui ne peut pas être traité comme un seul ensemble. Je pense qu’il y a une forte carte à jouer dans l’IA embarquée. Le tissu de talents et d’expériences des ingénieurs français est spécialement adapté à cela.

Vous êtes à nouveau en ligne