Nouveau monde. Un "copier-coller" entre le monde réel et le monde virtuel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Parmi les innovations technologiques insolites figure un logiciel visuel pour "copier-coller" une image réelle sur un document virtuel.

C’est une innovation assez étonnante qui a été mise au point par un jeune Français, Cyril Diagne, développeur et designer, diplômé de l’école de l’image des Gobelins, à Paris, et actuellement artiste en résidence au Google Cultural Institute Lab. 

La spécialité de Cyril Diagne, c’est la réalité augmentée, c'est-à-dire le mélange d’images réelles et virtuelles. Il a donc mis au point un système qui permet de photographier avec son smartphone un objet, par exemple un pot de fleur ou un livre, et de le coller dans une image sur ordinateur, juste en dirigeant son téléphone vers l’écran de l’ordinateur. Un copier-coller entre une image réelle et un document virtuel. Cela paraît presque magique quand on voit cela dans la vidéo qu’il affiche sur son site et qui a fait le tour des réseaux sociaux et des médias spécialisés :

Cyril Diagne explique que cela marche avec un logiciel spécial qui doit être installé sur le smartphone. Il faut aussi mettre en place un serveur local entre le mobile et l’ordinateur pour permettre aux deux appareils de communiquer. Cela fonctionne pour l’instant uniquement avec le logiciel de retouche d’image Photoshop.
Pour l’instant, cette technologie, qui s’appelle ARcopypaste, est encore expérimentale mais le jeune développeur veut en faire le moyen le plus rapide d'extraire l'information du monde réel pour l'importer dans un environnement de travail numérique, surtout pour les professionnels. Par exemple, pour la vente en ligne de vêtements, de meubles ou d’objets de toutes sortes.

C’est beaucoup plus rapide que de prendre des photos, les envoyer en ligne, les mettre en forme manuellement, comme aujourd’hui. Le jeune homme aurait déjà plusieurs contacts avec des acteurs industriels, du monde de l'éducation ou encore du secteur de l’immobilier. Dans le domaine de l’enseignement, cela permet à un étudiant de copier très rapidement un schéma fait au tableau par un professeur et de l’intégrer dans ses notes, par exemple. 

Vous êtes à nouveau en ligne