Nouveau monde. Téléviseurs, robots, assistants vocaux… Que faut-il retenir du CES de Las Vegas ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Téléviseurs ultraplats, assistants vocaux, robots, voitures autonomes… C’est l’heure du bilan au CES de Las Vegas, qui ferme ses portes vendredi. Quelles sont les principales nouveautés à retenir de cette édition 2019 ?

Ce que l’on retiendra du CES 2019 de Las Vegas qui ferme vendredi 11 janvier, surtout, c’est l’incroyable diversité des innovations présentées. Des téléviseurs ultraplats à écran souples aux technologies pour la voiture autonome, en passant par de nombreux produits insolites, en apparence pas très utiles, comme le robot-tireuse de bière à commande vocale qui vous apporte l’apéritif dans votre canapé, il y en avait pour tous les goûts, du plus incroyable au plus farfelu.

Guerre des assistants vocaux

Dans la catégorie "farfelu", on pourrait parler de ce robinet d’évier à commande vocale ou même de ces toilettes avec chasse d’eau à commande vocale également. C’est l’illustration de la bataille homérique que se livrent les deux plateformes leaders de l’intelligence artificielle : Amazon et Google. Une guerre d’influence qui se mesure au nombre de produits compatibles avec l’une ou l’autre des technologies (souvent les deux d’ailleurs). Éclairages, téléviseurs, serrures connectées, etc. Demain, on pourra littéralement parler à sa maison pour effectuer toutes sortes de tâches quotidiennes. Face à cette domination, des petits Français comme Linagora, Evoka ou Snips, tentent d’imposer leurs outils de reconnaissance vocale respectueux de la vie privée car non connectés à internet pour le traitement de la voix.

Drone personnel volant

L’innovation la plus spectaculaire est sans conteste le drone personnel volant pour le transport de personnes de l’américain Bell, auquel Uber s’intéresse de près. On pourrait citer également la moto Harley Davidson électrique. Cette marque historique de gros cube espère séduire des motards de nouvelle génération, plus sensibles que leurs aînés aux questions d’environnement et plus friands de technologies.

Robots de compagnie

Côté robots, enfin, rien de vraiment spectaculaire à part des robots porteurs de colis ou des robots de santé pour aider les malades. Il y a aussi les robots compagnons, censés apporter un peu de présence à la maison. La robotique en est encore à l’âge de pierre, il faut bien l’avouer.

En tout cas, au-delà des avancées technologiques, il est intéressant de noter que les industriels se préoccupent de la manière dont ces technologies vont être acceptées par l’opinion. Afin d’éviter les risques de rejet, par peur ou par méconnaissance, ils travaillent beaucoup sur l’aspect sympathique de ces robots.

Vous êtes à nouveau en ligne