Nouveau monde. SFR et Bouygues inventent le forfait internet + TV

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les opérateurs d’internet fixe vont proposer des téléviseurs avec leurs abonnements fixes, sur le modèle de la téléphonie mobile.

C’est une petite révolution en matière de commercialisation des abonnements internet en France. Les deux opérateurs, SFR et Bouygues Télécom, se sont associés, chacun de leur côté, avec le fabriquant Samsung pour proposer cette offre inédite qui entrera en vigueur dans les prochaines semaines.

Offre couplée inédite

Comme pour les téléphones mobiles, chaque opérateur va fournir à la fois un abonnement internet fixe et, en plus, un téléviseur à des conditions tarifaires attractives. Chez Bouygues, il faudra compter, pour un téléviseur de 42 pouces : 49 euros + 39,99 euros par mois pendant deux ans. Chez SFR : 193 euros + 70 euros pendant seulement un an. À l’arrivée, dans les un cas, cela fait environ un millier d’euros pour le téléviseur et l’abonnement internet.

En réalité, ce n’est forcément plus intéressant financièrement car c’est à peu près la même chose que si l’on prenait le téléviseur d’un côté et l’abonnement internet de l’autre, mais on en plus a l’avantage du paiement à crédit et de l’offre packagée, etc. À noter qu’il s’agit de téléviseurs 4K d’entrée de gamme. Il y a différentes offres avec des téléviseurs de tailles différentes. Un dernier point : il s’agit d’abonnements fibre, donc il faut donc pouvoir être raccordé à la fibre.

Bouygues virtualise la box, une révolution

Ce n'est pas tout. Autre petite révolution : avec cette offre, l’opérateur Bouygues Télécom en profite pour briser une sorte de tabou en proposant, pour la première fois sur le marché français, un abonnement triple play sans box TV. Le deuxième boîtier, qui permet de recevoir la télé dans le cas des offres triple play, est remplacé par une simple application dans le téléviseur.

Cette option est rendu possible par le fait qu’il s’agit de téléviseurs connectés, dotés de caractéristiques techniques puissantes. La box est donc virtualisée dans le téléviseur. C’est une première qui préfigure peut-être la disparition du boîtier de réception télé que l’on connaît en France depuis près de 20 ans. Cela fait un moment que les opérateurs y pensent mais sans oser sauter le pas jusqu’à maintenant. Pour l’utilisateur, cela fait un appareil de moins sous la télé.

Vous êtes à nouveau en ligne