Nouveau monde. Sécurisée mais fastidieuse à obtenir… franceinfo a testé l’identité numérique de La Poste

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le procédé pour créer son identité numérique est assez long sur le site de La Poste. Il se réalise en ligne mais pourrait rebuter avant la fin quelqu'un qui n'est pas un habitué du numérique.

L’identité numérique permet de se connecter et d’effectuer des démarches administratives en ligne. La Poste est le premier organisme en France à proposer ce service utilisable sur les sites administratifs.

Une identité numérique est un système qui permet d’attester de notre identité lorsque l’on se connecte sur un site administratif ou bancaire. C’est comme montrer sa carte d’identité, mais cela a beaucoup plus de valeur que d’envoyer simplement une photocopie de sa carte d’identité. C’est une sorte de double numérique de la carte d’identité, certifié à 100%.

La Poste permet de créer une identité numérique depuis janvier. La Poste est le premier organisme à avoir reçu l’agrément de l’Anssi pour mettre en place cette identité numérique en France. Mais jusqu’à présent, il fallait se rendre dans un bureau de poste pour finaliser la procédure en montrant sa carte d’identité à un employé. Depuis mercredi 27 mai, tout peut se faire entièrement en ligne. Le procédé est ultra sécurisé.

Une procédure lourde

Avant de pouvoir l’utiliser, pour créer son identité numérique, il faut d’abord se rendre sur le site lidentitenumerique.laposte.fr. Il suffit ensuite de suivre les indications. Il faut envoyer la photo de sa pièce d’identité, prise avec une webcam ou avec l’appareil photo de son smartphone. Suit alors une longue procédure d’authentification qui consiste à montrer son visage à la caméra, à effectuer des mouvements et à prononcer quelques mots, pour valider le processus. Ensuite, on reçoit une lettre recommandée numérique.

Une fois que l’identité numérique est validée par La Poste, il faut télécharger l’application "Identité Numérique" qui servira à se connecter. Au final, ce n’est pas compliqué mais c’est assez fastidieux et l’on peut se demander si une personne peu au fait du numérique arrivera seule à bout de l’opération sans se perdre en route.

À quoi ça sert ?

Une fois que l’on a obtenu son identité numérique, qui se résume à un code à quatre chiffres à saisir dans l’application mobile, on peut l’utiliser pour se connecter à l’un des 700 sites de l’administration. Ce n’est pas l’unique moyen puisqu’il est également possible d’utiliser le système France Connect ou encore un compte spécifique pour chaque service (assurance maladie, impôts, etc.).

Au final, l’identité numérique ne semble pas apporter grand-chose pour l’instant côté utilisateur. L’intérêt est surtout d’offrir un degré supplémentaire de sécurité qui pourra être rendu obligatoire dans le futur pour des démarches administratives nécessitant un haut degré d’authentification, comme effectuer une demande de passeport ou de permis de conduire.

Vous êtes à nouveau en ligne