Nouveau monde. Samsung : la triste fin du Galaxy Note 7

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un véritable fiasco. Le fameux smartphone Galaxy Note 7 de Samsung, victime d'une série d’incidents graves liés à la batterie, est finalement retiré de la vente et sa production est arrêtée. Fin de l'histoire ? Probablement.

Les utilisateurs priés de ne plus utiliser leurs Galaxy Note 7 et de l'éteindre, la production arrêtée,  les échanges de produits défectueux interrompus… C’est la bérézina pour ce smartphone devenu réellement dangereux. Officiellement, Samsung dit attendre les résultats d’une enquête mais tout cela ressemble bien à l'arrêt de mort du Galaxy Note 7.

Les ennuis débutent à l'été 2016

Tout commence l’été dernier. Le Galaxy Note 7, fleuron de la marque coréenne, l’un des meilleurs et des plus beaux smartphones du moment, est lancé en août en Asie et aux Etats-Unis, quelques semaines avant l’iPhone 7 d’Apple. Fin août, patatras ! Des utilisateurs signalent des incidents lors de la recharge. L’appareil chauffe et parfois même s’enflamme. Le 2 septembre, Samsung reconnaît un problème de batterie, suspend la production et rappelle le smartphone pour un échange (2,5 millions d'exemplaires concernés).

Cela ne règle pas le problème car même le smartphone de remplacement connaît lui aussi des soucis. Les incidents continuent de plus belle. Aux Etats-Unis, un avion doit être évacué avant le décollage à cause d’un incendie à bord provoqué par un Note 7. Même en France, des consignes de sécurité sont désormais diffusées en cabine avant chaque décollage, ce qui est déplorable en terme d’image. Enfin, la goutte d’eau, c’est cette vidéo provenant de Corée le week-end dernier qui montre une employée d’un fast-food en train essayant d’attraper un smartphone fumant avec des gants.

Des conséquences catastrophiques

Financièrement, on parle de dix milliards de dollars de perte. Depuis hier soir, Samsung s’écroule en bourse (tandis que, cruauté de cette industrie, Apple progresse). C’est surtout en termes d’image que ce  "Boomgate" est une catastrophe. Une véritable humiliation pour Samsung qui risque d’essuyer une sérieuse perte de confiance de la part des consommateurs. On aurait pu penser que l’affaire serait sans conséquence si elle avait été réglée rapidement mais maintenant cela dure depuis trop longtemps. On n’ose pas imaginer ce qui doit se passer dans les couloirs des bureaux de Samsung en Corée où, on le sait, le management est sans pitié.

Un mystère non élucidé

A ce jour, on ne sait toujours pas exactement quelle est l’origine de la panne. Après la batterie, on évoque maintenant un problème logiciel. Comment est-ce possible ? Que s’est-il passé ? Samsung a-t-il été trop vite pour devancer Apple ? Il va surement falloir du temps à cette grande marque pour se remettre de ce véritable accident industriel.