Nouveau monde. Quand l’intelligence artificielle composera des tubes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Voici venue l’ère de la musique entièrement composée par ordinateur. L’intelligence artificielle va-t-elle "ubériser" la musique ?

Ecoutez cette chanson... 

CSL

Cela vous fait penser aux Beatles ? Normal. Il s’agit d’un morceau créé  "à la manière des Beatles" par un logiciel d’intelligence artificielle. Tout y est. On retrouve la pâte des Beatles, avec effets vocaux, carillons et bandes magnétiques à l’envers. Cette œuvre pas comme les autres, intitulée Daddy’s car, a déjà séduit les internautes et a réalisé plus d’1 millions d’écoutes sur YouTube.

 "A la manière de"

Derrière cette création pour le moins originale se trouve un laboratoire de Sony situé à Paris, le Computer Science Laboratory (CSL). Les chercheurs ont mis au point un algorithme du nom de Flow Machines capable de créer des chansons  "à la manière de". Pour cela, le programme a analysé les caractéristiques de 45 chansons des Beatles (mélodies, harmonies, etc.) et en a tiré une nouvelle création originale. Les voix sont fabriquées par ordinateur à partir d’échantillons de voix existantes. Il faut préciser, cependant, que c’est un être humain, le compositeur Benoit Carré, qui a écrit les paroles et arrangé la chanson. Le CSL prévoit de sortir l’an prochain un album entier réalisé par Flow Machines à partir de diverses influences.

Des œuvres imaginées par ordinateur

Demain, il y aura probablement des tubes composés, non pas seulement  "avec" mais  "par" des logiciels. Demain, David Guetta dira peut-être "IA m’a tuer". Et puis, il n’y a pas que la musique. Récemment, un logiciel a créé une peinture  "à la manière de Rembrandt". Enfin, ne parlons même pas des programmes de scénarios de films. Certes, pour l’instant, la prouesse technologique consiste à faire aussi bien que l’homme en s’inspirant de créations humaines. La prochaine étape, sera peut-être que l’intelligence artificielle parvienne à s’affranchir des créations humaines pour  "imaginer" à son tour de la musique ou de la peinture

A découvrir le 27 octobre à la Gaîte Lyrique

Vous êtes à nouveau en ligne