Nouveau monde. Pollution : la Terre bientôt sous surveillance satellite

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour savoir si les engagements pour le climat sont respectés, l'Europe lancera dans 5 ans des satellites d’observation des émissions de CO2.

Fin 2025, l’Union européenne lancera deux satellites, baptisés "CO2M monitoring", qui auront pour mission de mesurer le dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Une première technologique

Particularité, les technologies embarquées à bord de ces satellites, fabriquées par Thales Alenia Space, permettront de distinguer spécifiquement le CO2 naturel et le CO2 produit par l'activité humaine. Jusqu’à présent, il n’était pas possible de distinguer les émissions humaines des émissions naturelles. Il s'agit donc d'une première technologique. 

Chaque satellite cartographiera l’ensemble de la Terre en 6 jours, avec une précision de 4 mètres carrés. Les informations seront récupérées tous les 15 jours par des stations terrestres, situées au pôle Nord et en Europe. Après traitement, ces données seront injectées dans des modèles de prédiction des émissions polluantes. Elles permettront de faire des bilans annuels qui seront comparées avec les engagements pour le climat pris lors de la COP 21.

Des détections multiples de pics de pollution

"Ces observations permettront de détecter des pics de pollution d’une usine, d’une ville ou d’un boulevard périphérique ; y compris de zones d’émissions non référencées jusqu’à présent ", explique Yvan Baillion, directeur des offres et projets futurs pour l’observation de la Terre chez Thales Alenia Space.

Vous êtes à nouveau en ligne