Nouveau monde. Pliable, roulé en boule, rechargeable à la chaleur corporelle ou même à l’urine... Imaginons le smartphone de demain

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l’été, la chronique "Nouveau monde" explore le futur. Lundi, on imagine à quoi ressemblera le smartphone des années 2050.

Le smartphone actuel permet déjà de faire mille choses. Dans un futur proche, il servira sûrement à en faire encore plus. Par exemple, on pourra prendre en photo un vêtement ou une paire de chaussures portés par une personne qui passe dans la rue et commander immédiatement le même produit, en trois clics, grâce à la reconnaissance d'objets. À moyen terme, le smartphone va devenir pliable avec un écran à taille variable, capable de s’adapter à nos besoins : petit pour être manipulé d’une seule main et facilement glissé dans la poche, grand pour consulter une carte ou les réseaux sociaux. Les montres connectées auront aussi des écrans à géométrie variable (IBM a déposé un brevet en ce sens).

En 2030, le smartphone pourra peut-être être roulé en boule comme une feuille de papier. Certes, il va d'abord falloir trouver le moyen de produire des composants électroniques et des batteries souples. Pour l'écran, c'est bon. Côté batterie, fini le smartphone qu’il faut recharger tous les soirs. La batterie du futur, au graphème ou à pile à combustible, durera des jours et pourra se recharger à l’énergie solaire, à l’eau ou même à l’urine ou à la chaleur corporelle. Il y aura même des smartphones sans batterie, alimentés par les signaux radio disponibles dans l'air autour de nous.

Un futur sans smartphone ? 

Dans un futur encore plus lointain, il pourrait bien ne plus y avoir du tout de smartphone. D’abord, parce qu'il y aura des écrans partout et internet sera partout. Par exemple : on s'installera dans une voiture (autonome, bien sûr), on sera identifié par reconnaissance faciale et nos données numériques apparaîtront automatiquement sur l’un des écrans de bord. 

L’écran pourra même être intégré dans les verres de nos lunettes (comme jadis dans les Google Glass, un produit innovant arrivé trop tôt). Enfin, les plus téméraires pourront se faire implanter des électrodes permettant d'afficher directement sur la rétine toutes les informations dont on aura besoin au quotidien. Bref, le futur du smartphone sera un futur sans smartphone.

Ces prédictions sont basées sur des innovations réelles ou possibles.

Vous êtes à nouveau en ligne