Nouveau monde. Pensez à sécuriser vos jouets et objets connectés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À la veille de Noël, la CNIL rappelle les règles de prudence élémentaires pour l’utilisation des jouets connectés.

Récemment aux États-Unis, une caméra vidéo installée dans une chambre d’enfant a été attaquée par un pirate. La caméra, de la marque américaine Ring (Amazon), était installée dans la chambre d’une petite fille de 8 ans. Le pirate qui en a pris le contrôle pouvait voir la fillette et même lui parler... Il a cru drôle de se faire passer pour le Père Noël.

Gare aux mots de passe trop faibles

Dans le cas présent, la faute semble imputable à la famille qui n’avait visiblement pas activé toutes les sécurités nécessaires. Elle aurait notamment utilisé un mot de passe trop faible. Régulièrement, notamment à Noël, se pose la question de la sécurité des objets connectés. Certains jouets disposent d’une connexion Wifi ou Bluetooth et parfois d’un micro et d’une caméra, ce qui représente des risques potentiels d’intrusion ou de fuite de données.

La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) fait le point sur cette question. Elle vient de mettre en ligne une petite vidéo pour rappeler les risques et les consignes de sécurité.

Les objets connectés sont de plus en plus nombreux à la maison (caméras, thermomètres, thermostats, ampoules, assistants vocaux mais aussi désormais serrures, portes, fenêtres, etc.). Des produits très pratiques mais qui doivent faire l’objet d’attentions particulières.

Les principales consignes de sécurité à respecter : utiliser un mot de passe fort (huit caractères minimum, chiffres et lettres), ne pas utiliser le même mot de passe partout (notamment messagerie), et activer l’authentification à deux facteurs (sécurité par envoi de SMS).

Se méfier des produits bas de gamme

Il ne faut pas non plus acheter n’importe quoi. Certains produits de marques inconnues, très bon marché, commandés directement en Chine par Internet, ont souvent des standards de sécurité bien trop faibles. Certains ne sont même pas homologués pour l’Europe quand ils ne disposent pas de faux certificats CE.

Vous êtes à nouveau en ligne