Nouveau monde. Les meilleurs outils numériques pour affronter la grève

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jeudi, ceux qui voudront se déplacer auront tout intêret à avoir rechargé leur indispensable smartphone ! Des applis existent pour connaître en temps réel ce qui roule et ce qui ne roule pas, les bouchons, les vélos et les trottinettes en libre service, etc.

Covoiturage, information trafic, télétravail… le numérique est un allié utile pour pouvoir continuer à vivre et travailler malgré la grève des transports du 5 décembre.

Suivre l’info trafic en temps réel

Il y a toujours d’abord les applis qui permettent de connaître exactement les lignes de transport perturbées, comme les applications de la SNCF et des régies de transports régionaux, telles que la RATP à Paris, qui fournissent aujourd’hui, en principe, une information en temps réel. Les opérateurs de transports ont également prévu de mettre le paquet sur les réseaux sociaux. Par exemple, rappelons que les lignes de métro parisien ont chacune leur propre compte Twitter. Il y a aussi des chatbots sur Messenger qui permettent de poser des questions et d’obtenir des informations de manière interactive.

Des applis de co-voiturage et de transports de substitution

Les grèves des transports en commun ne font pas que des malheureux. Elles font notamment l’affaire des plateformes de covoiturage. Plusieurs proposent des mises en relations pour des trajets courts domicile-travail, comme Blablaline (émanation de Blablacar), KarosKwikcity ou Citygo. À chaque mouvement concernant les transports, ces services connaissent un boom de trafic.

Il y a aussi, bien sûr, les applications de taxis et de VTC. Toutefois, attention ! D’abord, il est forcément plus difficile de trouver des véhicules particuliers les jours de grève. Ensuite, les VTC sont plus chers car l’algorithme adapte le prix à la demande, ce qui permet notamment de motiver les chauffeurs et ainsi de faire en sorte qu’ils soient plus nombreux pour répondre à la demande. N’oublions pas également les applications de location de vélos et de trottinettes.

Pour choisir quel moyen de transport utiliser afin de se rendre d’un point à un autre, on peut s’en remettre aux applications qui donnent une vision globale d’un itinéraire et du trafic routier en temps réel, comme Waze ou Google Maps, et aussi celles qui permettent de choisir le meilleur mode de transport, comme Citymapper ou Moovit. Ces applications contribuent à la multimodalité (choix entre différents moyens de transports) et à l’intermodalité (possibilité de combiner plusieurs moyens de transports). 

Des outils pour le télétravail

Plusieurs outils permettent de se connecter à distance au réseau informatique de son entreprise ou même carrément à son poste de travail, comme si l’on était au bureau (LogMeIn,GotoMyPC). Il faut, bien entendu, avoir prévu cette possibilité entre employeurs et salariés et il faut s’y prendre à l’avance car il est nécessaire d’installer un logiciel sur le poste de travail et surtout il faut que la direction informatique soit d’accord. Aujourd’hui, il est même possible de signer des contrats à distance, avec des applications de signature électronique comme, par exemple, DocuSign ou YouSign.

Vous êtes à nouveau en ligne