Nouveau monde. Le code informatique est né grâce à Ada Lovelace au... XIXe siècle !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ces innovations technologiques qui ont changé nos vies.  Avec vendredi, une invention qui a tout changé : le code informatique.

L’invention de la programmation informatique, on a coutume de faire remonter ça au XIXe siècle et c’est à une femme qu’on le doit : Ada Lovelace. Fille du poète Lord Byron – mais c’est sa mère qui assurera son éducation – Ada Lovelace est la première à avoir posé les bases de ce qui allait devenir le code informatique, c'est-à-dire le fait de programmer des machines. En 1832, alors qu’elle n’a que 17 ans, elle rencontre le mathématicien anglais Charles Babbage, qui est en train d’essayer de fabriquer une machine à calculer. Elle-même formée aux mathématiques, elle voit rapidement le potentiel d’un tel engin. Elle rédige une note détaillée qui explique comment faire faire un calcul complexe à la machine, étape par étape. C’est donc elle qui invente le principe de programmation informatique et de l’algorithmique. Une autre invention va donner naissance au code informatique. Elle est plutôt insolite : c’est la mise au point du métier à tisser par le Français Joseph-Marie Jacquard. Il invente un système de cartes perforées qui permet de faire réaliser des motifs par la machine.

Ensuite, les choses deviennent plus concrètes

Grâce, notamment à Alan Turing, qui invente l’ordinateur avant l’ordinateur, si l’on peut dire, sur papier, c’est la machine de Turing, en 1936. Turing est le premier à entrevoir que les machines pourront un jour reproduire des actions mentales de l’homme, ce qui sera la base de l’Intelligence artificielle. Ensuite, apparaissent les premiers langages informatiques. C’est-à-dire des ensembles d’instructions prédéfinies permettant d’effectuer des opérations informatiques. De grands noms y sont associés, comme ceux de l’Allemand Konrad Suze ou de l’Américaine Grace Hopper. Et puis viennent de grands développeurs, comme l’Américaine Margaret Hamilton, qui met au point tous les logiciels du programme Apollo pour le compte de la Nasa. À partir des années 1950 - 1960, l’essor de l’informatique se fera grâce aux langages Fortran (1954), Lisp (1958), Cobol (1959), Basic (1964), Pascal (1972). Et de nos jours, C  (1983), Python (1991) ou encore Java et Javascript (1995).

Vous êtes à nouveau en ligne