Nouveau monde. L’assistant vocal Alexa fête ses deux ans en France et 2.600 "skills", les applications

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Musique, infos, météo, objets connectés, divertissement… Les applications se multiplient sur les enceintes "intelligentes" qui semblent séduire de plus en plus les Français.

L’assistant vocal Amazon Alexa a été lancé le 13 juin 2018 en France. Deux ans après, les usages se sont multipliés.

Franceinfo : Comment va Alexa après deux ans d’activité en France ?

Philippe Daly, Directeur Général des services Alexa en France : Elle va très bien. Elle a deux ans. Elle parle de mieux en mieux. C'est une petite fille, enfin, une grande fille maintenant. Nous sommes heureux de l'accueil que les Français lui réservent. Quelques chiffres… En deux ans, les utilisateurs ont écouté l’équivalent de 11.000 années de musique en streaming ! En deux ans, on est passé de 200 skills, ces applications pour la voix conçues par des partenaires extérieurs, à 2.600 skills. Cela donne une idée du volume.

Cependant, on avait prédit que la voix allait tout balayer et devenir le nouveau mode d'interaction avec les appareils électroniques, or on en est encore loin...

Parce qu'il y a toujours un temps d'adoption lorsqu’il y a une innovation franche, qui est vraiment en rupture. Cela a été le cas pour les smartphones, notamment en France. On tourne autour du produit, on essaye de comprendre comment il fonctionne. Et puis, finalement, un jour on l’essaye. De la même manière, les clients français ont commencé à acheter tardivement sur leurs smartphones. Puis, même ceux qui s'étaient juré de ne jamais le faire, finalement, s'y sont mis. Ce sera, à mon avis, la même chose pour la voix. Les gens s’y mettront lorsqu’ils découvriront un usage qui leur convient.

Nous avons besoin que des employés écoutent de brefs extraits afin d'améliorer la reconnaissance vocale. Cela représente à peine 1% des enregistrements.

Philippe Daly, Directeur Général des services Alexa en France

à franceinfo

Il y a aussi des craintes par rapport à la vie privée. Est-ce que vous n'avez pas péché par manque de transparence ?

Non. Depuis le début, Nous avons mis la confidentialité au cœur de l'expérience. On donne la possibilité aux clients d'avoir le contrôle absolu sur l'ensemble des données qui sont enregistrées. Il y a différentes fonctionnalités. La première étant de pouvoir couper l’écoute de l'appareil afin qu’il n'enregistre rien. On peut aussi retrouver dans l’application Alexa l'intégralité de l'historique des commandes et on peut l'effacer intégralement.

Mais Amazon, Google et Apple emploient des personnes pour écouter certains bouts de conversation afin d’améliorer l'intelligence artificielle. Pourquoi ne pas l'avoir dit dès le départ ?

Nous avons effectivement besoin que des personnes écoutent des tronçons anonymisés, extrêmement courts. Statistiquement, cela représente à peine un pour cent des commandes vocales. Il s'agit tout simplement de s'assurer qu'Alexa comprend bien ce qu’on lui dit et d'améliorer la reconnaissance vocale.

Les Français plébiscitent les contenus produits par des médias sur Alexa

Philippe Daly, Directeur Général des services Alexa en France

à franceinfo

Alexa est également un média. franceinfo, notamment, diffuse des contenus sur l’assistant. Est-ce que les entreprises adoptent ce nouveau média ?

Oui, elles l'adoptent. Nous sommes très contents de l'accueil que nous avions reçu il y a deux ans, au moment où nous avons lancé Alexa, de la part de l'ensemble des médias français. Ils ont joué le jeu et ont créé, pour la plupart, des "flash briefing", c'est-à-dire des formats courts, mis à jour plusieurs fois par jour. Les Français ont plébiscité ces formats. Aujourd'hui, la posture des médias a un peu changé. L'expertise des médias a évolué aussi, en même temps que la voix a avancé. On est très contents de certaines expériences, notamment avec franceinfo autour de " La question franceinfo ", qui est dans une logique de divertissement et qui est plébiscitée par les Français. C'est quelque chose que nous sommes heureux de pouvoir mettre en avant régulièrement. Et parmi les 2600 skills que nous avons aujourd'hui, évidemment, nos partenaires continuent à faire évoluer l’expérience, à la bonifier et à l'améliorer.

Pour son deuxième anniversaire, Alexa propose une animation spéciale accessible avec la commande "Alexa, joyeux anniversaire !"

Vous êtes à nouveau en ligne