Nouveau monde. Google Duplex : derrière l’assistant vocal, des créateurs de personnalité

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Google va expérimenter ce mois-ci son système Duplex, une intelligence artificielle capable de passer elle-même des coups de fil pour prendre rendez-vous chez le coiffeur ou dans un restaurant.      

Duplex est un véritable assistant-robot qui sera testé prochainement. Cette intelligence artificielle sera capable de prendre des rendez-vous pour vous. Vous lui dites : "Prends-moi un rendez-vous chez le coiffeur lundi prochain". Il consulte alors votre agenda pour trouver des créneaux, compose le numéro et discute avec le coiffeur sans que vous ne vous occupiez de rien. Duplex sera disponible aux États-Unis dans les prochaines semaines, via l’assistant Google des smartphones Android.

Personnalités quasi humaines

Derrière cette innovation se cachent des professionnels chargés de forger la personnalité des assistants-robots : informaticiens mais aussi linguistes, scénaristes, dialoguistes, etc. Chez Microsoft, ils sont plus d’une vingtaine à travailler à la personnalité de "Cortana". Objectif : donner une véritable personnalité à chaque assistant vocal. Pour cela, on fait beaucoup appel à l’humour et il faut adapter chaque programme à la culture de chaque pays. Par exemple, Amazon Echo en français a appris toutes les blagues de Toto. Il y a aussi des "trucs" pour les rendre conviviaux. Ainsi, le système Duplex ponctue ses phrases avec des hésitations : "Hmm".

Humain mais pas trop

Tout pose une vraie question : jusqu’où faut-il aller ? Le robot doit-il vraiment avoir l’air humain ? Il y a une sorte de paradoxe : le robot vocal doit être le plus humain possible afin que la relation soit agréable et en même temps il ne faut pas qu’il ait l’air trop humain pour ne pas fausser la relation avec les hommes car cela risquerait de créer de la confusion, notamment chez les plus jeunes ou chez les moins avertis. En ce qui concerne Google Duplex, par rapport au prototype présenté en mai, la nouvelle version est plus "polie". Au début de chaque appel, elle précise : "Vous êtes en communication avec un automate et la conversation va être enregistrée."

Vous êtes à nouveau en ligne