Nouveau monde. Faut-il apprendre le code informatique ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’apprentissage de la programmation informatique fait débat. Un apprentissage qui est indispensable pour certains, inutile pour d’autres. 

Indispensable pour certains, inutile pour d’autres. L’apprentissage de la programmation informatique fait débat.

Apprendre le code, c’est nécessaire

Le code informatique, c'est-à-dire le fait d’écrire des programmes, est  "plus important que d’apprendre l’anglais", affirme Tim Cook. Le patron d’Apple serait ravi d'apprendre que certains enfants profitent des vacances scolaires pour s’initier à la programmation à travers les nombreux stages, privés ou publics, existant en France. Apple propose d'ailleurs également des formations dans ses magasins, y compris pour les plus jeunes. Le code ? 74 % des Français estiment que c’est essentiel pour les métiers d’avenir, selon une étude Kantar TNS pour Orange.

Apprendre le code, ça ne sert à rien

Le PDG de GitHub, une entreprise américaine de logiciel, a jeté un pavé dans la marre en déclarant, il y a quelques jours, que tout cela ne sert à rien car bientôt les machines elles-mêmes écriront des programmes grâce à l’intelligence artificielle.  Le futur du code, c’est : pas de code du tout", déclare Chris Wanstrath, qui plaide pour l'automatisation de la programmation. C’est aussi l’avis du français Laurent Alexandre dans son livre qui vient de paraître, La Guerre des Intelligences aux éditions Jean-Claude Lattès). Il pense que  "Les plans de formation massifs de développeurs informatiques conduiront à beaucoup de désillusions", car "le code informatique bas de gamme sera entièrement automatisé."

Alors, code ou pas code ?

Tout dépend de quoi on parle. Initier les enfants au code dès l’école pour les aider à comprendre le monde dans lequel on vit ce n’est pas comme former des bataillons de codeurs professionnels. Aujourd'hui, les entreprises recrutent des développeurs à tour de bras et il y a donc un besoin réel de codeurs. Mais ces spécialistes d'aujourd'hui seront-ils les chômeurs d’après-demain à cause de l’intelligence artificielle ? C’est possible pour ceux qui resteront à un niveau basique de programmation. Du côté de l’école 42, qui forme des professionnels de la programmation, on explique que créer un programme, ce n’est pas seulement écrire ou assembler des bouts de codes. Il faut aussi comprendre des problèmes, analyser des besoins, et faire preuve de créativité pour les résoudre. C’est aussi et surtout cela la programmation informatique. Or, pour ce travail, l’homme a encore un bel avantage par rapport à la machine.