Nouveau monde. "L'intelligence artificielle n'est même pas au niveau du cerveau d'un rat", selon Yann Le Cun de Facebook

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le patron de la recherche en IA de Facebook s’explique sur les avancées de l’intelligence artificielle comparée à l’intelligence humaine, dans un livre qui vient de paraître.

Chercheur en intelligence artificielle, Yann Le Cun, est directeur scientifique de l’IA chez Facebook. Il a créé les laboratoires FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research) dans plusieurs villes du monde, dont Paris. Il est mondialement connu pour être l'un des pères de l’apprentissage profond et des réseaux neuronaux.

Dans le livre La plus belle histoire de l’intelligence (Robert Laffont), Yan Le Cun dialogue avec le spécialiste du cerveau Stanislas Dehaene, sous la houlette du journaliste scientifique Jacques Girardon, des avancées en matière d’intelligences et des défis à relever.

Selon lui, "Le cerveau biologique est bien en avance sur le cerveau numérique. Par exemple, la voiture autonome ne sait pas apprendre à conduire comme un humain en se contentant d’une vingtaine d’heures de leçons."

Les humains ont un modèle du monde qui leur permet de prédire les catastrophes

Yann Le Cun

à France Info

"Les humains ont un modèle du monde qui leur permet de prédire ce qui va se passer pour éviter les catastrophes comme heurter un arbre ou tomber d’une falaise, explique encore Yann Le Cun. C’est le défi technique que nous essayons de relever actuellement en intelligence artificielle".

Dans la version longue de cette interview (ci-dessous), Yann Le Cun s'exprime également sur les nombreux bénéfices de l'intelligence artificielle et sur les craintes liées aux possibles exploitations détournées de l'intelligence artificielle, les armes intelligentes, etc. 

Ecoutez la version longue de l'entretien avec Yann Le Cun, le patron de la recherche sur l'intelligence artificielle chez Facebook
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne