Nouveau monde. Facebook lance Calibra, un porte-monnaie virtuel pour utiliser la cryptomonnaie Libra

La cryptomonnaie Libra est annoncée officiellement ce mardi par 28 entreprises (dont Facebook, Paypal, Visa, Mastercard, Uber, Iliad, etc.). De son côté, le réseau social lance un porte-monnaie virtuel, baptisé Calibra, qui permettra de conserver et d’échanger des Libras.

Ce sera un porte-monnaie numérique, un wallet, disponible sous la forme d’une application mobile, baptisé Calibra. On pourra y "ranger" ses Libras et l’utiliser pour envoyer et recevoir des fonds. Calibra sera intégré à WhatsApp et Messenger (propriétés de Facebook) et disponible sous la forme d’une application sous Android. Pour cela, Facebook crée une nouvelle filiale, appelée également Calibra, dirigée par David Marcus, co-fondateur de Paypal et actuel responsable des messageries du groupe.

1,7 milliard d’adultes privés de compte bancaire

L’objectif de Calibra est de fournir un moyen de paiement à "la moitié des adultes dans le monde, dont une grande proportion de femmes, qui n’ont pas de compte bancaire", explique Facebook, et qui n’ont pas accès à l’économie dématérialisée. Cela concernera aussi et notamment les migrants. Selon le collectif Libra, 1,7 milliard d’adultes dans le monde sont exclus du système financier et n’ont pas accès à une banque traditionnelle, alors qu’un milliard d’entre eux possèdent pourtant un téléphone mobile.

Séparé des données sociales

La promesse de Calibra est de rendre le transfert de fonds aussi facile qu’un sms. Il permettra d’acheter des biens et services ou encore de payer des factures. Facebook assure que les données financières de Calibra seront séparées des données sociales, c'est-à-dire des profils Facebook, "à l’exception de cas limités" pour l’authentification, et qu’il n’y aura pas de ciblage publicitaire lié au Libra.

libra monnaie facebook
--'--
--'--

Tout savoir sur Libra : Libra, la monnaie virtuelle qui va faire adorer ou détester Facebook

Vous êtes à nouveau en ligne