Nouveau monde. Comment protéger sa vie privée et ses données personnelles sur Internet ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le numérique pratique se poursuit tout l'été sur franceinfo, notamment avec une question qui concerne chacun d'entre nous : comment protéger sa vie privée et ses données personnelles sur Internet ?

Internet est aujourd'hui partout, sur le web, les applications mobiles, les réseaux sociaux. En ce sens, il n'est pas facile de répondre à cette question.
On peut distinguer les données que vous diffusez vous-même et les données qui sont captées à votre insu.

Veillez aux données que vous diffusez

Les données que l’on diffuse soi-même se trouvent principalement sur les réseaux sociaux. Vous devez notamment faire attention aux informations que vous donnez sur vous (nom, adresse, orientation politique, religieuse, sexuelle...) mais aussi à ce vous publiez (publications, commentaires, photos...). N'oubliez jamais qu'un réseau social n'est pas une conversation privée et qu'une oreille peut toujours traîner. Vous pouvez régler les paramètres de votre compte pour indiquer qui peut voir certaines données que vous partagez. 

Comment protéger les données captées à notre insu ?

Il faut savoir que tout ce que l'on fait sur Internet laisse des traces. Il peut s'agir de nos recherches, des sites que l'on visite, les articles que l'on lit ou l'on "like", les sondages auxquels on répond, les jeux auxquels on joue sur ces réseaux sociaux, l'endroit d'où l'on se connecte... Il n'y a néanmoins pas de quoi se méfier d'absolument de tout dans la mesure où certaines données transmises permettent d'avoir des services sur mesure, qu'elles sont anonymisées et que l'utilisation d'Internet ainsi que la transmission de nos informations est de plus en plus encadrée par des autorités telles que la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) ou des textes comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Méfiez-vous toutefois des sites ou applications suspectes, faites le ménage parmi les applications tierces auxquelles vous avez accordé des autorisations sur Facebook ou Twitter, faites de "l’ego surfing" en tapant votre nom sur Internet pour vérifier si personne n’usurpe votre identité sur la toile.

Que faire si l'on ne souhaite diffuser aucune information à caractère personnel ? 

Si la captation de vos données personnelles vous pose un problème éthique, vous pouvez utiliser des outils respectueux de la vie privée qui s’engagent à ne pas exploiter vos données : des moteurs de recherche (Qwant ou DuckDuckGo), navigateurs Internet (Firefox), réseaux sociaux (Mastodon), sites alternatifs à YouTube (Peertube qui vient à peine d'être lancé) existent pour limiter l'exploitation de vos données.


Retrouvez ces conseils en matière de protection des données personnelles sur les réseaux sociaux dans le livre de Jérôme Colombain édité par Amazon : Réseaux (a)sociaux : Faut-il quitter Facebook, Twitter, YouTube, Instagram ? consacré à tous les dangers des grands réseaux sociaux et aux moyens de s’en prémunir.

Vous êtes à nouveau en ligne