Nouveau monde. Après des bureaux, Station F va fournir des logements aux start-uppers

Station F, le campus de startup de Xavier Niel, fête ses deux ans et inaugure un immeuble de logements réservés aux jeunes entrepreneurs.

L’endroit avait été inauguré en grandes pompes par Emmanuel Macron en juin 2017, il y a tout juste deux. Situé dans le sud-est parisien (13ème), au sein de la halle Freyssinet entièrement rénovée grâce aux millions de l’entrepreneur milliardaire Xavier Niel, Station F, demeure le plus grand campus de start-up du monde.

Une appli entre Airbnb et Tinder

En deux ans, Station F s’est retrouvé face à un problème : les jeunes "start-uppers", notamment étrangers, ont le plus grand mal à se loger sur Paris. Du coup, un vaste immeuble de logement en co-location, Flatmates, est désormais mis à leur disposition. Situé à dix minutes de l’incubateur, il se compose d’une centaine d’appartements de six chambres, et peut donc accueillir 600 personnes. Des logements partagés à partir de 400 euros par mois par personne. Pour trouver une place, il suffit d’utiliser une application qui permet en plus d’exprimer ses goûts personnels afin de regrouper les colocataires par affinités. Une sorte de mélange entre Airbnb et Tinder.

Un millier de start-up

Pour ses deux ans, Station F publie une liste de ses 30 meilleures start-up sélectionnées pami les 1000 que compte le campus. Il y a, par exemple, Foodvisor, une jeune pousse incubée par Facebook, qui propose une application permettant de connaître la valeur nutritionnelle de ce que l’on a dans son assiette en la prenant en photo. Il y a aussi Twistr, un moteur de recherche qui promet d'aider à payer son billet d’avion au meilleur prix et non pas en fonction de son profil d’internaute ou de son lieu de résidence, comme c’est souvent le cas, qui vient de lever 1,8 million d’euros. Citons encore Métronaut, une IA qui transforme des morceaux de musique compliqués en partitions faciles à jouer pour les particuliers. Il y a aussi beaucoup d’autres jeunes pousses, moins ludiques, spécialisées dans des techniques innovantes au service des grandes entreprises.

Développer la présence féminine

A ce jour, Station F compte 45% de start-up fondées par des femmes. L’un des objectifs de la directrice, Roxane Varza, est d’encourager l’entreprenariat féminin dans un secteur où elles sont traditionnellement minoritaires. Un programme spécifique d’accompagnement, "F for femme", sera lancé à la rentrée.

Vous êtes à nouveau en ligne