Nouveau monde. À quoi ressemblera l’école du futur ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l’été, "Nouveau Monde" explore le futur. À quoi va ressembler l’école à l’ère du numérique, du big data et de l’intelligence artificielle ?

L’école du futur sera-t-elle une école sans livres papier, entièrement remplacés par des écrans (comme c’est déjà le cas, au moins en partie dans certains établissements) ? L’école du futur sera-t-elle une école sans notes, remplacées par des scores comme dans les jeux vidéo ? Y’aura-t-il des caméras braquées sur les visages des élèves pour analyser leur concentration en direct ? S’agira-t-il d’une école algorithmique où la donnée permettra d’analyser les performances des élèves afin d’ajuster les programmes scolaires en temps réel ?  

Une école sans profs ?

Dans l’école du futur, l’intelligence artificielle pourrait permettre de personnaliser l’enseignement et de l’adapter à l’intelligence et aux facultés d’appréhension de chacun (adaptative learning). Des enseignements numériques pourraient même être, un jour (bien lointain), transmis par implants cérébraux. Cela veut-il dire que l’école du futur pourrait se passer d’enseignants ? Certes, on imagine mal faire de l’instruction sans l’indispensable lien affectif avec les élèves. Cependant, le rôle des enseignants pourrait être profondément transformé.

Une école sans école ?

Et si l’école du futur se passait carrément d’école ? Elle pourrait être décentralisée, hors les murs, comme on le voit déjà avec les Moocs (cours massifs en ligne). Les cours auraient lieu dans des fablabs, en pleine nature ou à la maison. Les élèves pourraient n’aller à l’école que de temps en temps, pour participer à des projets collectifs, mais pas tous les jours. Des professeurs en hologramme pourraient faire cours à distance, notamment pour les élèves malades ou handicapés qui ne peuvent pas se rendre en classe.

L’école a toujours été un vaste sujet de fantasmes liés à la technologie et, même si de nombreuses transformations sont à venir, il parait bien difficile de savoir à quoi elle ressemblera vraiment.

Vous êtes à nouveau en ligne