Moto G, la réponse de Google/Motorola à la concurrence chinoise

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'américain Motorola, filiale de Google, vient de dévoiler le Moto G, un smartphone particulièrement bon marché. 

Il s'appelle le Moto G. Pas de méprise : ce n'est pas
une moto mais bien un smartphone... Un smartphone signé Motorola. Ancienne étoile américaine de la téléphonie mobile, la
marque a été rachetée récemment par Google.

Prix très agressif

Le premier produit, depuis ce rachat par Google, était le Moto
X, lancé l'été dernier mais pas disponible en Europe. Ce nouveau joujou, lui,
devrait inonder le Vieux Continent à partir de la semaine prochaine (19
novembre).

Première particularité : son prix. On est dans
l'ultra-abordable à partir de 169 € hors forfait pour la version 8 Go. Cela
dit, un smartphone avec seulement 8 Go de mémoire n'a plus beaucoup de sens
aujourd'hui vue la quantité d'applications, de musique et de photos que l'on
est amené à y stocker. Il faudra donc s'orienter directement vers le modèle 16
Go à 199 Euros.

Changement de couleur à volonté

Autre spécificité amusante : l'appareil pourra changer de
couleur à volonté grâce à des coques amovibles, un peu comme la célèbre montre
Kelton des années 70. C'est dans le droit fil des smartphones colorés à la
Nokia ou à la Apple avec son nouveau-né, l'iPhone 5C.

Pour le reste, les spécifications techniques sont dans la
moyenne même si Motorola affirme que ses performances techniques sont
meilleures que celles du Galaxy S4 de Samsung pour trois fois moins cher.

Android "pur"

Bien que ce soit un smartphone Google, il sera livré avec
l'avant-dernière version d'Android, la version 4.3 Jelly Bean. Une mise à jour
vers la dernière version Kitkat étant promise pour janvier. A noter :
c'est de l'Android pur sans surcouche logicielle tout comme le Nexus 5, autre
smartphone Google qui vient de sortir.

A noter aussi : une batterie longue durée qui tiendrait
au moins 14 heures. En revanche, pas de 4G. 

Résister à la concurrence chinoise

Ce nouveau smartphone surfe donc sur la nouvelle tendance des
produits attrayants à bas prix. Dans ce domaine, les Chinois sont très fort et
les Américains doivent rivaliser d'ingéniosité pour se maintenir.

Reste qu'on peut se demander pourquoi Motorola, qui
appartient à Google, continue de sortir ses téléphones sous sa marque tandis
que Google fait fabriquer par d'autres, en l'occurrence LG, ses smartphones
Nexus qui constituent pourtant sa vitrine technologique. Sans doute une mise en
bouche avant que Motorola ne devienne réellement la branche " terminaux
mobiles " du papa d'Android.