Montres connectées : comment s'y retrouver ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C’est le nouveau gadget high-tech dont on parle : la montre connectée. Mais comment s’y retrouver parmi les modèles qui viennent de sortir ?

Attention, il y a montre connectée et montre connectée ! Certaines sont véritablement un prolongement du smartphone. C’est le cas, par exemple, de la nouvelle G Watch de LG et de la Gear Live de Samsung équipées du nouveau logiciel Android Wear de Google.

Tactiles et vocales

A quoi ça sert ? Ces montres - qui n’en sont pas vraiment - évitent de sortir son smartphone de sa poche pour consulter certaines informations du quotidien. Il faut savoir que l’on consulterait l’écran de son téléphone environ 120 fois par jour. La montre affiche donc les notifications que vous recevez sur votre téléphone (SMS, prochain rendez-vous, actualités urgentes, etc). On peut aussi envoyer des messages texte et rechercher des infos sur Internet. Par exemple, une recette de cuisine, histoire de la consulter plus facilement tout en cuisinant. Des démonstrations de commande de pizza sur Internet depuis la montre ont même été faites.

Ces joujoux se pilotent avec le doigt grâce à l’écran tactile mais peuvent aussi se commander à la voix. En revanche, ces deux montres, signées Samsung et LG, ne permettent pas de téléphoner. Elles ont un écran carré et sont assez massives. Elles sont disponibles dès maintenant au prix d’environ 200 Euros.

Ronde, c'est plus élégant

La Moto 360 de Motorola , qui sortira plus tard, est la première montre connectée à écran rond. Elle fait à peu près la même chose mais elle est plus élégante et plus discrète. Elle dispose d’un écran AMOLED qui offre une lisibilité impressionnante. Elle peut afficher de fausses aguilles, ce qui lui donne une allure de vraie montre. A noter : toutes ces montres sous Android Wear fonctionnent uniquement avec un smartphone Android.

A côté de cela, d’autres montres ont des fonctions plus limitées, axées sur la santé et le bien-être. C’est le cas du produit baptisé Activité du français Withings , dévoilée la semaine dernière. Une « vraie » montre d’horloger qui sert juste à compter le nombre de pas que l’on fait dans la journée, à analyser son sommeil, avec un vibreur pour se réveiller, ou encore à mesurer ses performances sportives. Elle se rapproche des bracelets connectés. Elle fait moins de choses mais elle a une autonomie bien supérieure : un an contre à peine 24 à 48 heures pour les montres à écrans. La montre Withings coûte aussi plus cher : environ 400 Euros. Elle n’est compatible qu’avec l’iPhone.

Enfin, on attend toujours l’hypothétique iWatch d’Apple qui pourrait sortir en octobre prochain.

 

Vous êtes à nouveau en ligne