Messenger cède la place à Skype

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une page se tourne. La célèbre messagerie instantanée "Messenger" de Microsoft va fermer. Elle cède la place à Skype.

Tout le monde se souvient des petits bruits caractéristiques qui
ponctuaient nos soirées ou nos journées de travail sur ordinateur (avant d'être
remplacées par le son des tweets et des alertes de smartphones). Au début des années 2000, la
célèbre messagerie instantanée  Messenger de Microsoft était à son apogée.

18 millions d'adeptes en France

Le programme s'appelait d'abord MSN
Messenger. Puis, il est devenu Windows Live Messenger en 2005. Une très mauvaise
idée de Microsoft de choisir un nom commercial de plus de trois mots en anglais
pour ce côté-ci de l'Atlantique. Quoi qu'il en soit, le succès de Messenger a
perduré jusqu'à l'arrivée du ras de marée Facebook et des SMS illimités dans
les forfaits de téléphonie mobile. Ensuite, l'audience a chuté au niveau
mondial même s'il y aurait encore aujourd'hui 18 millions d'utilisateurs du
service en France, selon Microsoft.

En 2011, le géant américain a
racheté Skype et du coup cela faisait un peu double emploi. Bref, le bon vieux
"buddy" (personnage emblématique de Messenger, entre M.Cetelem et un
Sumo) a fait son temps.

Migration soigneusement organisée

A partir de cette semaine, les
utilisateurs de Messenger sont donc gentiment poussés vers Skype. Ils se voient
invités à télécharger le logiciel de communication s'ils ne l'ont pas déjà.
Ensuite, il suffit de se connecter avec ses identifiants Messenger habituels et
l'on retrouve toute sa liste d'amis en plus de ses contacts Skype. Skype offre
à peu près les mêmes fonctions de messagerie instantanée avec en plus de la
communication audio et vidéo en haute définition. Messenger fermera
définitivement en France à l'été prochain.

A noter que c'est bien la
messagerie instantanée Windows Live Messenger qui va mettre la clé sous la
porte et pas le portail d'actualité MSN qui continue d'exister de même que tous
les services de mail, de stockage en ligne, etc. Malheureusement, on a un peu
du mal à s'y retrouver parmi les noms de services de Microsoft qui en plus
n'arrêtent pas de changer. Il ne reste plus à Microsoft qu'à relooker un peu
l'interface de Skype qui, une application de type "sociale", est
particulièrement indigeste.

Vous êtes à nouveau en ligne