L’hologramme est-il l’avenir de la télévision ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour l’Euro 2016, la chaîne de télévision M6 innove en jouant la carte des effets spéciaux et des... hologrammes.

Dimitri Payet apparaissant sur le plateau de l’émission "100% Euro" quelques minutes à peine après la fin du match à Lille, comme s’il était dans le studio de M6 à Neuilly. C’était dimanche soir juste après le match France-Suisse. Un effet carrément bluffant, une vraie interview par hologrammes. La performance a d’ailleurs été renouvelée à plusieurs reprises depuis le 11 juin avec différents joueurs ou avec l’entraineur Didier Deschamps. A chaque fois, les interviewés sont apparus, plus vrais que nature, au milieu du plateau, alors qu’ils se trouvaient en réalité à l’extérieur. Une performance technique saluée par plusieurs médias et journalistes étrangers sur les réseaux sociaux.

La nouvelle façon d'interviewer les joueurs après match par !
Révolutionnaire ! Futur is now pic.twitter.com/vIugMi2Zwj — Brice Bachon (@BriceBachon)

Vrais-faux hologrammes

Comme chacun sait la téléportation et les "vrais" hologrammes n’existent pas (ou pas encore) alors comment ce "petit miracle" a-t-il été possible ? En fait, donner l’illusion d’un hologramme n’est pas très compliqué. Explications : les joueurs sont filmés sur fond vert dans un studio près des vestiaires dans le stade et l’image est intégrée dans le décor de l’émission avec les présentateurs. Le directeur général adjoint des programmes de M6, Philippe Bony, explique au site TéléLoisirs.fr que la difficulté est surtout d’avoir une très bonne connexion par fibre optique pour qu’il n’y ait aucun décalage de sons entre les différents interlocuteurs pendant l’interview. Seul hic : on n’avait peut-être pas prévenu les joueurs qu’ils apparaîtraient comme s’ils étaient en plateau et du coup on a pu les voir dans une magnifique tenue d’après-match en short, sandales, chaussettes du plus bel effet.

L’avenir de la télé ?

Ces techniques d’hologrammes préfigurent-elles l’avenir de la télé ? Il est vrai que l’on peut réaliser aujourd’hui toutes sortes d’effets spéciaux à la télé. D’ailleurs, autre surprise sur M6 : lorsque la présentatrice Nathalie Renoux a semblé entrer dans un écran géant et s’est retrouvée en fait téléportée à son tour sur la pelouse du stade de Lille. Effet, là encore, assez bluffant. En ce qui concerne les hologrammes, CNN avait été précurseur en 2008, à l’occasion des élections présidentielles américaines. Dans le futur, on peut imaginer que ces techniques ultra-réalistes soient utilisées pour l’information avec par exemple de "vrais-faux" duplex sans oublier la réalité virtuelle et réalité augmentée qui permettront au spectateur de se retrouver à son tour téléporté sur le terrain n’importe où dans le monde.

Vous êtes à nouveau en ligne