Les "tops" high-tech de 2014

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Plusieurs innovations technologiques ont marqué l’année qui s’achève.

 1. Les objets connectés

 

C’est la première grande tendance high-tech à retenir de cette année écoulée. Bracelets d’automesure, stations météo, brosses à dents, appareils électroménager, jouets ou montres... Les objets inertes n’ont plus lieu d’être. Place à la santé connectée et à la maison connectée. Nous sommes entrés pour de bon cette année dans l’ère de l’hyper connectivité.

 

2. Les smartphones et les tablettes

 

Ils ont pris le pouvoir dans nos vies. Le smartphone, cet appendice tactile à tout faire y compris communiquer avec les objets connectés, piloter les volets roulants ou les ampoules, trouver son chemin et rester en contact avec ses amis. La tablette, elle, suscite moins de lien affectif mais elle a définitivement trouvé sa place au point de détrôner le bon vieil ordinateur, comme en témoigne les ventes à nouveau en baisse en 2014, et aussi la télé.

 

3. Les drones

 

C’est l’invité surprise de l’année. Moitié jouet, moitié instrument de découverte du monde sous un nouvel angle, le drone a pris son envol en 2014. Malgré une autonomie limitée, une réglementation contraignante et une utilité incertaine, le drone fascine. On imagine déjà des milliers de drones prenant des photos, livrant des colis ou transportant des défibrillateurs pour sauver des vies. Entre fantasmes et craintes, cet objet volant bien identifié s’impose comme un nouveau compagnon high-tech du quotidien.

 

4. Les action cams et les selfies

 

Se filmer et se prendre en photo n’est plus un vice narcissique mais une coquetterie obligatoire. Les caméras d’action, style GoPro, permettent d’immortaliser ses exploits sportifs ou simplement ses vacances en famille. Le smartphone – encore lui – se dégaine aussi vite qu’un stylo pour sacrifier au rite compulsif mais délicieux du selfie, avec perche s’il vous plaît et de groupe, si possible.

 

5. L’économie du partage

 

Uber, Blabla car, AirB’n B, les MOOCS et même, dans une certaine mesure, Netflix… Les start up de l’ère numérique prennent le pouvoir pour de bon et bousculent l’ordre établi. Partage d’appartements, de voitures, de formations ou de vidéo. C’est parti pour le « tout tout de suite, pour tout le monde, pour pas cher ». Cela fait le bonheur des consommateurs et le malheur des monopoles de l’ordre ancien. Bref, une vraie révolution. Le Père Noël high-tech ne fait pas les choses à moitié.

Vous êtes à nouveau en ligne