Les principales nouveautés du Mobile World Congress de Barcelone

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Smartphones, tablettes et objets connectés... Un déluge de nouveautés a été dévoilé hier lors de la première journée du salon Mobile World Congress de Barcelone.

Si vous vous demandez à quoi vont ressembler les futurs
smartphones et tablettes qui sortiront dans les mois à venir,
rassurez-vous : ils ne seront pas très différents des modèles
d'aujourd'hui. Du changement dans la continuité , c'est un peu le mot d'ordre
sur les immenses stands du Mobile World Congress de Barcelone.

Continuité notamment chez Samsung qui a dévoilé son très
attendu Galaxy S5. C'est le nouveau vaisseau amiral de la flotte du géant
coréen. Un smartphone qui intègre désormais un capteur d'empreinte digital,
tout comme l'iPhone 5S, pour déverrouiller plus rapidement l'appareil. Design
novateur, avec un revêtement arrière style nid d'abeilles, en plusieurs coloris.
Autres particularités sur ce Galaxy S5 : un capteur cardiaque pour
prendre son pouls en faisant du sport et surtout une résistance à l'eau et à la
poussière.

L'étanchéité est une tendance assez répandue cette année.

Des
téléphones mobiles étanches non pas pour faire de la plongée sous-marine qui
peuvent résister à une baignade en famille ou même à un café renversé.

Sony avait été pionnier sur ce point. Le japonais revient
cette année avec le Xperia Z2. Design extra plat, caméra vidéo 4K (Ultra HD)
pour être raccord avec les téléviseurs de nouvelle génération, et donc
résistance à l'eau et à la poussière.

Du côté des tablettes, le chinois Huawei présente un phablet
de 7 pouces, c'est-à-dire un téléphone-tablette, qui se retrouve être le plus
grand téléphone mobile du monde (un peu encombrant une fois collé contre
l'oreille).

Mais la grosse tendance, ce sont donc les bracelets
connectés.

Tout le monde s'y met. Samsung a dévoilé un bracelet doté
d'un grand écran et bourré de capteurs pour le sport. Bracelet aussi chez Sony
qui dégaine une panoplie de bracelets de toutes les couleurs.

Cette première journée du salon de Barcelone était aussi une
journée people avec l'intervention de Mark Zuckerberg, le jeune patron de Facebook,
venu évangéliser la vieille Europe, mais aussi l'infant d'Espagne, Felipe de
Bourbon, qui a visité le stand de l'opérateur Telefonica ou encore la ministre
française du Numérique, Fleur Pellerin, venu soutenir les entrepreneurs de la
French Tech présents en force au pavillon France à côté du stand de l'opérateur
Orange.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne