Les opérateurs sur le chemin de la 5G

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les opérateurs télécoms viennent d'acquérir de nouvelles fréquences qui vont leur permettre de préparer la 5G, la communication mobile de 5e génération.

De quoi s'agit-il ?

La 5G, c'est pour les communications mobiles (smartphones, tablettes, ordinateurs portables) et c'est encore une histoire de débit et de vitesse. Théoriquement, la 5G ira 100 fois plus vite que l'actuelle 4G (jusqu'à 100 gigabits/s). Par exemple, il faudra moins d'1 seconde pour télécharger une demi heure de vidéo en ultra haute définition (en théorie !)

Mais la 5G ce n'est pas seulement pour plus de confort, c'est aussi pour faire passer plus d'informations numériques… Il s'agit de répondre aux nouveaux besoins comme la vidéo en ultra HD, l'augmentation constante du nombre d'abonnés et la multiplication des usages d'une manière générale… C'est aussi pour les objets connectés (en bas débit).

Enfin, cela devrait permettre de mieux répartir l'accès à l'Internet mobile et de compenser (un peu) le problème des fameuses zones blanches… 

C'est pour quand ? 

Pas avant 2020 (5 ans). Les opérateurs vont y aller progressivement : d'abord 4G+, 4G++. Pour cela, ils viennent d'acquérir de nouvelles fréquences : les fameuses "fréquences en or". La vente aux enchères avait lieu la semaine dernière… Il s'agissait de se partager un gros gâteau constitué de "blocs de fréquences"…

Selon les résultats officiels qui viennent d'être publiés par l'ARCEP (l'autorité de régulation) : Orange et Free ont acheté chacun 2 blocs (grands gagnants)SFR et Bouygues ont acquis 1 bloc chacun Tout cela pour un total de 2.8 milliards d'Euros, ce qui constitue au passage une bonne opération pour les finances de l'Etat

Pourquoi "fréquences en or" ?

Ce sont des fréquences basses, situées dans la bande des 700 Mhz, qui ont la particularité de porter loin et de mieux pénétrer dans les immeubles en traversant le béton. Ces fréquences en or vont donc permettre aux opérateurs d'améliorer leurs couvertures réseaux, notamment dans les centres-villes et le long des voies ferrées, et de déployer la fameuse 5G.Pour la petite histoire : ces fréquences proviennent de l'audiovisuel. Elles sont actuellement utilisées par la télévision. numérique terrestre (TNT) mais elles vont être prochainement libérées avec le passage du système -MPEG 2 au MPEG 4. Mais ça, c'est une autre histoire dont on reparlera…

  

Résultats des enchères pour les fréquences 700 Mhz

SFR : 1 bloc pour 466 000 000 eurosOrange : 2 blocs pour 933 078 323 eurosBouygues Telecom : 1 bloc pour 467 164 000 eurosFree Mobile : 2 blocs pour 932 734 001 euros