Les objets connectés veillent sur votre sommeil

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Les objets connectés peuvent nous aider à faire de beaux rêves…

Bien dormir, c’est important. C’est la garantie d’être en forme toute la journée. A l’inverse, on sait qu’un mauvais sommeil peut engendrer des maladies comme le diabète ou l’hypertension.

Pour bien dormir, il y a d’abord les fameux bracelets connectés. Au moment de se coucher, on appuie sur un bouton et, hop, cela déclenche une analyse du sommeil. Le matin, au réveil, on peut examiner sur son smartphone comment s’est passé la nuit : sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal, réveils éventuels, etc. Cela permet de détecter s’il y a un problème.

 

Réveil « intelligent »

 

Un réveil intelligent, c’est, par exemple, un bracelet qui vous tire des bras de Morphée, en vibrant, au bon moment. C'est-à-dire : au cours d’une phase de sommeil léger pour éviter que vous vous sentiez fatigué toute la journée. Par exemple, si vous programmez votre réveil à 7h mais que votre bracelet détecte que vous êtes en sommeil léger à 7h -1/4, il vous réveillera– en vibrant - un peu plus tôt pour que vous soyez en forme.

Analyse des mouvements

Les objets connectés dédiés au sommeil font appel à l’actigraphie, c'est-à-dire l’analyse des mouvements et des micro-mouvements du corps pendant la nuit. Par exemple, le système Aura, du français Withings (dont on déjà parlé dans cette chronique) va plus loin que les bracelets. Il fonctionne grâce à un capteur que l’on place entre le matelas et le sommier pour détecter tous ces mouvements de manière très fine.

 

On n’a pas forcément envie d’un appareil électronique dans son lit

 

C’est ce que s’est dit notamment la startup française SevenHugs qui prépare pour l’année prochaine le HugOne, un ensemble de capteurs de sommeil pour la famille totalement passifs. Ce sont des petites pastilles à glisser sous les draps, y compris dans les lits des enfants, qui n’émettent aucune onde jusqu’au matin. Les capteurs peuvent faire sonner le portable des parents si l’enfant se réveille pendant la nuit. Pratique pour les bébés. Ce système, baptisé HugOne, est bourré de fonctions : il peut même se connecter à un thermostat intelligent pour adapter automatiquement le chauffage en fonction de la température dans les chambres.

Bref, la domotique s’intéresse de près à notre dodo.

Vous êtes à nouveau en ligne