Les nouveautés Nokia, Microsoft et Samsung attendues au MWC de Barcelone

L'heure est aux grandes manœuvres dans la téléphonie mobile à l'approche du salon spécialisé de Barcelone...

A 15 jours du grand salon Mobile World Congress de Barcelone
(24-27 février), les fuites se multiplient.

La principale concerne Nokia. Le fabriquant finlandais de
téléphonie mobile pourrait annoncer dans la capitale catalane un téléphone
mobile qui fait déjà couler beaucoup d'encre car celui-ci fonctionnerait... sous
Android. Ce n'est pas rien. En effet, Depuis son rachat par Microsoft, Nokia se
concentre logiquement sur les produits Windows Phone. Passer à Android,
c'est-à-dire Google, l'ennemi, serait donc une vraie surprise.

Pourquoi un tel produit ?

Le téléphone, dont le nom de code serait
" Normandy ", serait destiné aux marchés émergeants. L'explication est
à la fois technique et commerciale. D'abord, Android est le système dominant
que réclament désormais une majorité de consommateurs y compris dans les pays
émergeants. Ensuite, la plateforme Windows Phone de Microsoft est trop gourmande,
trop lourde, visiblement, pour fonctionner sur des smartphones d'entrée de
gamme. Il lui faut de grosses ressources matérielles c'est-à-dire des
téléphones plus chers.

Cependant, pas question de se livrer entièrement à
Google : le smartphone Nokia sous Android serait privé de l'accès au
Google Play, le magasin d'applications traditionnel d'Android, et serait équipé
de programmes Microsoft et Nokia, comme Here pour la géolocalisation.

Nokia est en perte de vitesse depuis quelques années mais en
pleine tentative de reconquête depuis plusieurs mois. Ce virage Android, surprenant
mais plutôt malin, pourrait lui permettre de rebondir.

D'autres annonces majeures sont attendues au salon Mobile
World Congress de Barcelone.

Notamment une autre surprise : Samsung pourrait lancer
un smartphone sous Windows Phone. Là encore, ce serait une sorte de passage à
l'ennemi. Même si le coréen a déjà, dans le passé, proposé des produits avec le
logiciel de Microsoft, il s'était plutôt concentré ces derniers temps sur les
smartphones Android. Samsung souhaite apparemment ne pas mettre tous ses œufs
dans le même panier et s'émanciper du géant Google.

Enfin, le même Samsung va-t-il ou non dévoiler à Barcelone
la nouvelle version de son vaisseau amiral : le Galaxy S5 ? C'est la
question. Pour les précédents Galaxy, le géant asiatique avait préféré
organiser des lancements séparés mais une mystérieuse invitation ornée d'un 5 a
été adressée aux journalistes. Réponse : le 24 février à Barcelone.

 

Vous êtes à nouveau en ligne