Les interfaces gestuelles prennent la main

La souris d'ordinateur est-elle menacée ? Va-t-elle être remplacée par la reconnaissance gestuelle ?

Depuis que l'informatique existe, l'homme cherche le
meilleur moyen de communiquer avec la machine. Après le clavier, la souris,
l'écran tactile ou la commande vocale, l'avenir serait donc à la commande
gestuelle.

Google s'y met

Illustration de cette tendance, Google vient de s'offrir une
jeune pousse, Flutter, spécialisée dans la détection de mouvements. Le système
utilise la webcam de l'ordinateur. Par exemple : on lève la main pour faire
démarrer la musique. Flutter sait déjà contrôler plusieurs applications populaires
aux Etats-unis comme Netflix, Pandora ou YouTube. Le navigateur Chrome devrait
être ajouté au catalogue. Google voudra sans doute aussi intégrer cette
technologie sur ses ordinateurs Chromebook, ses smartphones et tablettes Nexus
ou encore sur les Google Glass.

Aussi à la télé

En matière de reconnaissance gestuelle, l'un des pionniers est
Microsoft. Il fut le premier à proposer cette technologie au grand public à
travers l'accessoire Kinect pour console Xbox 360. La future console, Xbox One,
qui sortira le mois prochain, permettra même de commander sa télé et son
catalogue de vidéo à la demande en faisant des gestes. On trouve aussi ce genre de fonctionnalités sur certains
téléviseurs, de marque Samsung.

Piloter son ordi du bout des doigts

Côté ordinateur, on peut brancher sur n'importe quel Mac ou
PC le petit boitier Leap Motion qui permet de manipuler des images en bougeant
les doigts devant l'écran. C'est assez déroutant et cela mérite un
apprentissage car on ne sent rien avec les doigts. A quoi ça sert ? On pense à certains professionnels qui
n'ont pas toujours les mains libres pour toucher une souris ou un écran comme
les ouvriers, les cuisiniers ou même des chirurgiens.

Un MP3 commandé par la... mâchoire

Enfin, dans le même ordre d'idées, un américain veut
fabriquer un baladeur MP3 qui se commandera avec... les dents, enfin avec les
mouvements de la mâchoire. Juste deux petites oreillettes, aucun fil, et pour passer
d'une chanson à l'autre, on claque des dents une fois, pour monter le son deux
fois, etc. C'est un projet Kickstarter.

Bref, la reconnaissance gestuelle ne remplacera sans doute
pas la souris, les claviers ou la commande vocale mais c'est un nouveau type
d'interface qui devrait se généraliser dans les années à venir.

 

Vous êtes à nouveau en ligne