Le jour où les drones envahiront les airs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le géant américain du commerce en ligne Amazon préparerait un drone pour livrer des articles achetés sur Internet. Demain, les drônes feront-ils partie de notre quotidien ? 

Imaginez... un jour, ce sera peut-être un petit aéronef télécommandé qui viendra
déposer devant votre porte la coque de téléphone mobile ou la paire de
chaussures que vous aurez commandé sur le Web.

Le leader américain de la vente en ligne Amazon y réfléchit très
sérieusement. Vidéo à l'appui, il explique comment il pourrait être capable d'effectuer
des livraisons ultra-rapides, en moins de 30 minutes, dans un rayon de 16 km
autour des entrepôts avec des petits engins à 4 ou 8 hélices pilotés à distance.
Ce serait plus rapide et plus écologique. Cela concernerait les petites
commandes de moins de 2 kilos environ qui représentent, selon Amazon 86% des achats
en ligne aux Etats-unis. Le projet s'appelle "Amazon Prime Air". Selon le
patron d'Amazon, Jeff Bezos, il pourrait devenir réalité d'ici 4 à 5 ans.

Poisson d'avril

Cela rappelle un peu le poisson d'avril qu'avaient lancé La Poste avec la société
Parrot en faisant croire qu'elle allait utiliser des drones de cette marque pilotés
par tablettes ou smarpthones pour distribuer les journaux.

Cela ressemble à de la science-fiction mais cela pourrait bien devenir une
réalité. Les drones viennent du militaire et on en parle de plus en plus pour toutes
sortes d'applications civiles.

Par exemple pour des livraisons urgentes de médicaments.

Applications multiples

Les photographes, caméramen, cartographes et autres professionnels du
tourisme s'y intéressent également pour faire de la prise de vue. D'ailleurs, plusieurs
modèles de drones équipés d'appareils de prises de vues étaient présentés
récemment au salon de la photo de Paris.

Cela dit, cela pose pas mal de problèmes. Ce n'est pas la même chose de
faire faire voler un drone piloté par un iPhone au dessus de son jardin et télépiloter
à distance un véritable engin comme les drones militaires. Imaginez des nuées
de drones virevoltant au-dessus de nos têtes dans les années à venir...

Pas si simple

Il faudrait des autorisations administratives dans chaque pays. Les pilotes
doivent aussi avoir les compétences nécessaires.

Et puis, les drones actuels manquent encore d'autonomie. Leurs batteries ne
tiennent pas plus de 30 à 60 minutes.

Mais bon, qui sait, un jour, peut-être que votre pizza sera livrée sur
votre balcon par un hélicoptère télécommandé...