La tablette s'impose comme l'écran star

Les tablettes tactiles confirment leur succès. Elles sont en passe de détrôner l'ordinateur dans la vie des utilisateurs.

191 millions de tablettes devraient être achetées cette année
selon le cabinet IDC. Une étude de plus pour confirmer ce véritable ras de
marée. Les instituts spécialisés doivent même revoir régulièrement leurs
chiffres à la hausse.

Plus de tablettes que de PC

Cette fois, ça y est, les ventes de tablettes devraient
dépasser cette année les ventes de PC. Un phénomène encouragé par l'apparition
de tablettes à bas prix, à partir de 200 Euros environ pour les petits modèles.
Dans les pays émergeants, par exemple, on achète d'abord un smartphone et
ensuite une tablette avant d'investir dans un ordinateur. Il y a 4 ans,
personne ne savait ce que c'était qu'une tablette. Apple a ouvert le marché
avec l'iPad mais la marque la pomme devrait 
passer cette année sous la barre de 50% de parts de marché (46%) au
profit des tablettes Android de marques diverses (48%). Microsoft, pour sa
part, se contente pour l'instant des miettes avec sa tablette Surface sortie
l'an dernier (4.7%).

Devant la télé en 2015

D'ici à 2015, les ventes de tablettes devraient même
dépasser les ventes de téléviseurs. Derrière ces chiffres se cachent des
usages. Non seulement la tablette remplace l'ordinateur pour surfer sur
Internet ou communiquer par courrier électronique mais elle remplace aussi, ou
du moins complète de plus en plus, la télé. C'est la révolution du "second
écran". Second écran, pour l'instant. Demain, ce sera peut-être le
premier.

Bientôt autorisé en avion au décollage

Les tablettes, justement, pourraient être autorisées
prochainement dans les avions au décollage et à l'atterrissage aux Etats-Unis. Normalement
interdites d'usage lors de ces phases critiques, les tablettes et les liseuses
remplacent pourtant de plus en plus les journaux, les magazines et les livres que
les passagers souhaitent pouvoir consulter à tout moment. Du coup, sous la
pression des voyageurs, l'administration américaine de l'aviation (FAA)
pourrait prochainement autoriser leur utilisation y compris au début et à la
fin des vols. Cela ne concernerait pas les smartphones qui sont pourtant
également des écrans de lecture. Dans tous les cas, les appareils électroniques
doivent rester en "mode avion" c'est-à-dire avec les fonctions de
communications éteintes. La FAA pourrait prendre sa décision d'ici à l'été. On
attend de voir si les compagnies européennes feront la même chose. 

Vous êtes à nouveau en ligne