La bataille des messageries instantanées

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Snapchat, Messenger, iMessage… Les applications mobiles de messagerie instantanée se livrent à une bataille farouche pour séduire les utilisateurs.

Facebook en tête

Pour l’instant, c’est Facebook qui semble avoir l’avantage. Son application Messenger compterait la bagatelle de 900 millions d’utilisateurs. Désormais détachée de l’application Facebook, Messenger accueille maintenant les  "bots", ces applications robots censées dialoguer avec les humains. Il y en aurait déjà 11.000, comme l’a confié le patron de Messenger, David Marcus, de passage en France à l’occasion du salon Vivatech. 11 .000 services pour commander une pizza, louer une voiture ou lire les nouvelles en dialoguant en langage naturel avec son smartphone. Malgré quelques bugs qui les empêchent parfois de comprendre ce qu’on leur dit, ces bots sont l’avenir de Messenger, selon Facebook, et devrait contribuer à son succès dans les années futures.

Apple Messages sur les traces de Snapchat

En face, Microsoft a également lancé ses bots à l’assaut des utilisateurs de Skype. Il y a aussi le glorieux What’s App, qui ne démérite pas, ou Snapchat, l’idole des jeunes. Ces deux-là restent des outils de communication interpersonnels, à l’instar du SMS. On ne parle plus trop de Blackberry Messenger qui a pourtant eu son heure de gloire mais qui souffre aujourd’hui des difficultés de la plateforme Blackberry elle-même. Enfin, Apple passe à l’attaque avec une nouvelle version de son application Messages, qui arrivera à l’automne prochain avec iOS10. Apple veut séduire les jeunes. Messages devient plus amusante, moins austère. Elle permet d’envoyer des petites animations ou des photos agrémentées de textes, exactement comme Snapchat.

Effets de modes

Qui sera le grand gagnant de cette bataille ? Il y en aura sans doute plusieurs. On voit déjà comment les utilisateurs se servent de plusieurs messageries en parallèle. Tous ces grands acteurs rêvent d’une chose : être au cœur de la vie des gens et devenir aussi incontournable que les SMS. Ils surfent sur les tendances du moment. Mais c’est un univers extrêmement volatil ou les modes passent aussi vite qu’elles sont arrivées.