Jour J pour l'Apple Watch

C’est– presque – le jour J pour la montre connectée d’Apple. La Watch arrive aujourd’hui dans les magasins. On peut la toucher et la commander mais pas encore repartir avec.

Défi logistique

Les acheteurs potentiels sont prévenus : ils peuvent venir faire la queue dans les Apple Store ou aux Galeries Lafayette à Paris pour tenter d’essayer la Watch mais seulement durant quelques minutes et pas plus de deux modèles par personne. Pour la commander, mieux vaut aller sur Internet et patienter jusqu’au 24 avril pour la livraison. Il n’y aura rien avant. Contrairement à d’habitude, c’est une véritable aventure au long cours, cette fameuse Watch. Il faut dire qu’avec d’innombrables modèles, la distribution constitue, pour la marque à la pomme, un véritable défi logistique.

 

Pourquoi est-ce un événement attendu ?

 

L’iPhone, l’iPod, l’iPad, la Watch… Chaque fois qu’Apple lance un nouveau type de produit c’est un événement car on sait que cela va réellement impacter le marché et les usages. Pour le reste, les journalistes américains qui ont pu tester la montre connectée avant sa commercialisation sont assez unanimes : c’est un beau produit, pratique mais pas indispensable et, comme d’habitude, trop cher. Promesse est tenue. Avec la Watch, on peut consulter et répondre à ses messages, surveiller ses performances physiques et sportives, suivre un itinéraire dans la rue ou encore écouter de la musique sans emporter son téléphone.

D’ailleurs, d’une manière générale, elle dispense de sortir son smartphone de sa poche à tout bout de champs. La prise en main est facile. L’autonomie, d’environ une journée, ne serait pas déshonorante. Pour certains, il s’agit de la meilleure montre connectée du moment. Rappelons, cependant, qu’elle fonctionne uniquement avec l’iPhone. Elle reste perfectible (pas étanche, pas NFC, etc.). Surtout, elle est trop chère : à partir de 350 Euros pour la version "sport" à plusieurs milliers d’Euros pour les versions plus "habillées".

 

Est-ce une révolution ?

 

C’est toute la question. La Watch va-t-elle s’imposer comme se sont imposé l’iPod, l’iPhone ou l’iPad ? Deviendra-t-elle indispensable au moins à certaines personnes pour certains moments de la vie, par exemple, pour le sport. Il faudra attendre plusieurs mois avant de savoir si Apple a réussi ou non son pari. Il faudra voir aussi comment réagit la concurrence. Il existe plusieurs montres Android sur le marché, qui ne manquent pas d’intérêt. Surtout, les montres Android pourraient s’ouvrir à l’univers iPhone tandis que l’Apple Watch, elle, ne s’ouvrira jamais à Android. 

Vous êtes à nouveau en ligne