Guerre des prix des smartphones au salon de Barcelone

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les prix des téléphones mobiles vont-ils fondre comme neige au soleil ? Au salon de la téléphonie mobile de Barcelone, les constructeurs dévoilent leurs futurs appareils et ceux-ci devraient coûter de moins en moins cher. Pourtant, la surenchère technologique continue.  

Des smartphones toujours plus évolués et des prix toujours
plus bas. C'est le grand écart auquel se livrent de plus en plus les marques de
téléphones mobiles. Comment font-ils ? Ils " segmentent ". Cela
signifient qu'ils proposent, d'une part, des appareils hyper high-tech à prix
fort et, de l'autre, des produits moins luxueux et moins sophistiqués mais tout
aussi évolués technologiquement à des prix de plus en plus bas.

Exemple : Nokia est ses smartphones X et XL à 119 et
149 Euros qui fonctionneront sous Android au lieu de Windows Phone. Il faut
dire que Nokia a gommé toutes les "briques" Google dans ces
appareils pour les remplacer par des programmes de son cru. Le constructeur
promet que 75% applis Android fonctionneront sur ces téléphones.

Autre exemple : le "franco-chinois" Alcatel
one touch va lancer des smartphones 4G à partir de 149 Euros, la gamme
"Pop".

Wiko prépare à un smartphone 4G baptisé Wax qui devrait
coûter entre 200 et 300 Euros.

Des marques comme le chinois ZTE, qui fabriquaient
jusqu'alors de téléphones en marque blanche pour les opérateurs ont choisi
désormais de lancer des appareils sous à leurs propres couleurs également à des
prix très agressifs.

Enfin, le smartphone le moins cher que nous ayons trouvé coutera
25 dollars. Il fonctionnera avec le logiciel Firefox OS. Il devrait sortir
prochainement dans un certain nombre de pays mais pas en France.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne