Google, Microsoft, Apple : des visions différentes de l'avenir technologique

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Android et Chrome OS pourraient fusionner. Avec cette stratégie, Google se rapproche de la vision de Microsoft... mais pas de celle d'Apple.

Chrome OS, c'est un peu le Windows de Google. C'est un système d'exploitation pour ordinateurs. Sauf qu'il est beaucoup moins connu que celui de Microsoft. Pour cause : il n'équipe qu'un certain type de PC portables, les Chromebooks, très peu puissants qui vont puiser toutes leurs ressources dans le cloud. Chrome OS est le cheval de Troie de Google pour tenter de pénétrer l'univers des ordinateurs mais c'est encore assez confidentiel.

Selon le Wall Street Journal, le géant américain pourrait donc décider, d'ici un à deux ans, de faire fusionner Chrome OS avec le système mobile Android, qui est, lui, beaucoup plus répandu.

 

Que cache cette convergence ?

 

Cette convergence - pour l'instant démentie par Google - lui permettrait d'étendre son emprise sur tous les écrans. Il y aurait désormais une plateforme logicielle unique pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs classiques.

C'est intéressant du point de vue stratégique car cela ressemble à ce que fait Microsoft.

Avec Windows 10, sorti récemment, la firme de Satya Nadella veut, elle aussi, offrir le même environnement logiciel partout. Là où l'on avait auparavant Windows Mobile et Windows PC, on a désormais un seul Windows pour les mobiles, les PC, les tablettes mais aussi les objets connectés et la console de jeu Xbox One. Techniquement, c'est complexe à mettre en œuvre mais le processus est en route. L'enjeu est économique : un environnement unifié simplifie considérablement la tâche des développeurs qui n'ont plus à concevoir des tas de versions différentes pour leurs applications.

 

C'est donc une nouvelle donne en informatique. Mais il y en a un qui continue de cultiver sa différence…

 

Oui, c'est Apple ! A l'inverse de ses concurrents, la marque à la pomme reste convaincue qu'un seul système pour tous les appareils connectés ce n'est pas une bonne idée. Chez Apple, on a MacOS X pour les ordinateurs et iOS pour les mobiles et tablettes (et même Watch OS pour la montre connectée). Tim Cook, le PDG, tout comme son prédécesseur Steve Jobs, estime qu'en mettant le même système partout, on aboutit à une "mauvaise expérience utilisateur" sur tous les appareils.

Parmi ces différentes visions du futur défendues par les trois plus grands acteurs du marché mondial des technologies, laquelle est la bonne ? C'est l'avenir qui le dira.

Vous êtes à nouveau en ligne