Des objets connectés pour surveiller ce que l'on mange

Les objets connectés s'intéressent de plus en plus à notre santé. Certains seront même bientôt capables de surveiller ce qu'il y a dans notre assiette.

Dans la famille des bracelets connectés, voici le... Airo.
Problème, il n'existe pas encore. Il ne devrait pas sortir avant la fin de l'an
prochain. Pourtant, il est séduisant ce Airo. On pourrait même dire trop beau
pour être vrai.

On connaît les bracelets connectés Nike+, Fuelband, Jawbone
ou Fitbit. Des joujoux qui comptent le nombre de pas que l'on fait chaque
jour grâce à un accéléromètre et qui peuvent, pour certains, nous réveiller le
matin en tenant compte de vos cycles de sommeil.

Rythme cardiaque et alimentation

L'Airo va plus loin. Il enregistrerait le rythme cardiaque
pour mesurer plus précisément les efforts et déterminer le nombre de calories
réellement consommées.

C'est donc un produit qui incite à se bouger pour lutter
contre la sédentarité, comme les autres bracelets, mais avec des informations
en plus qui s'affichent, comme d'habitude, sur le smartphone grâce à une
application dédiée.

Il surveillerait non seulement si l'on fait assez d'exercice
mais également le sommeil, le stress et même ce que l'on mange. Comment ?
Grâce à un spectromètre qui serait capable de traquer en temps réel les
calories circulant dans le sang au moment du repas. On demande à voir...

Les bracelets connectés sont de bons compagnons pour inciter
à faire des efforts. Malheureusement, ils sont encore un peu chers puisqu'il
faut compter environ 150 Euros.

Surveillance des aliments

Autre gadget connecté, toujours pour surveiller son
alimentation : un scanner de nourriture.

C'est un petit objet de la taille d'un porte-clé lui aussi
équipé d'un spectromètre. Il suffit de le pointer vers le plat qui est dans
notre assiette et d'appuyer sur le bouton pour savoir combien de calories cela
représente. Pratique notamment pour détecter la présence d'œufs ou de gluten
pour les personnes allergiques.

Les informations sont envoyées vers le smartphone. Bon, là
encore, on demande à voir. Et malheureusement, on ne pourra pas voir tout de
suite car ce joujou, qui s'appelle le TellSpec, n'existe pour l'instant qu'à
l'état de projet sur le site de financement participatif Indigogo. Il ne
devrait pas voir le jour avant fin 2014.

Et oui, on sait déjà que des tas de choses seront possibles
dans les années à venir en matière d'objets connectés mais pour l'instant il
faut encore attendre un peu avant que la réalité ne rejoigne la fiction.