Des mains imprimées en 3D pour enfants handicapés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A quoi servent les imprimantes 3D ? En guise de réponse, voici une initiative originale et généreuse.

Prothèse de main

Chaque année, des enfants naissent avec une main en moins (agénésie). Il existe, heureusement, des prothèses médicales sophistiquées (pilotées par le cerveau = myo-électriques) mais qui coûtent très cher (20000/40000 euros). Il y a aussi des prothèses dites « sociales », c'est-à-dire purement esthétiques, moins chères (2000/4000 Euros), mais sans utilité réelle. Entre les deux, il est possible de fabriquer à moindre coût des mains articulées grâce aux imprimantes 3D. Pas de moteur, juste un mécanisme simple qui permet de serrer les doigts lorsque l’on plie le poignet et ainsi d’attraper des objets. Ce ne sont pas des prothèses médicales mais ça peut vraiment rendre service.

24 heures pour  "imprimer" une main

Une association, E-nable.fr, s’est fixé pour mission une tâche ambitieuse et généreuse : mettre en relation des personnes auxquelles il manque une main et des « makers », c'est-à-dire des bricoleurs qui possèdent des imprimantes 3D, et qui sont prêts à rendre service. Il faut 24 heures pour imprimer toutes les pièces nécessaires à la fabrication d’une main articulée. Ensuite, il faut 3 heures d’assemblage. Les plans sont disponibles gratuitement sur Internet. Le tout revient environ à 50 Euros à peine.

(Assemblage d'une main imprimée en 3D © JC)

Main de super-héros

L’association a déjà équipé beaucoup d’enfants. Et comme il est possible de créer des mains sur mesure, cela donne des choses assez drôles. Par exemple, Alexis, 5 ans, à qui il manque la main droite, s’est fait faire une main de super-héros jaune et rouge. Jamie, 7 ans, qui vit en Angleterre, a choisi une main de Darth Vador toute noire. Récemment, 20 mains ont été fabriquées pour l’hôpital St Maurice à Paris. Qui peut participer ? Tout le monde, même les institutionnels. La compagnie d’assurance Cardif, filiale de BNP Paribas, qui possède un FabLab avec des imprimantes 3D, fabrique régulièrement des mains. Les particuliers aussi. Si vous envisagiez d’acheter une imprimante 3D mais que vous ne trouviez pas de raison valable, en voici une. Cela permettra peut-être de donner… un coup de main… à ceux qui en manquent.

(Main articulée façon Batman © JC)