Des écrans sous toutes les formes au salon IFA de Berlin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Berlin accueille à partir d'aujourd'hui le grand salon IFA consacré à l'électronique de loisir.

Convergence et connectivité au programme de l'édition 2012
du salon IFA de Berlin. Accéder à tous les contenus sur tous les écrans - télés,
smartphones, tablettes, ordinateurs - et partager facilement ces contenus : voilà
la promesse des fabricants de produits high-tech. Même s'il y a encore loin de
la coupe aux lèvres, ce rêve devient chaque année un peu plus réalité.

Cette année encore, on parle donc beaucoup de télé
connectée. Un thème plus accrocheur que la 3D qui semble décidemment rencontrer
peu d'écho du côté des consommateurs.

Google TV

Sony présente ainsi à Berlin le premier boîtier Google TV
qui arrivera enfin en France dans les prochaines jours. La boîte, vendue moins
de 200 Euros, se relie au téléviseur via une prise HDMI et permet de surfer sur
le Web et d'utiliser des applications de la boutique en ligne Google Play et du
réseau Sony Entertainment. Tout cela se pilote avec une grosse télécommande dotée
d'un pavé tactile et détecteur de mouvement. Grosso modo, un écran de télé non branché
sur Internet sera bientôt une aberration, si l'on en croit les fabricants.

Ecrans très haute définition

Côté télé toujours, l'IFA est l'occasion de découvrir les
futurs écrans de 2K et 4K c'est-à-dire à très haute définition qui risquent de faire
passer dans quelques temps nos actuels écrans HD pour de vulgaires téléviseurs
bas de gamme.

Des tablettes à gogo

Côté smartphones et tablettes, grand déballage de nouveautés
même Apple n'est pas présent à ce salon et si l'une des curiosités de la rentrée,
la tablette Nexus 7 de Google, a déjà été présentée et sort ce lundi en France.

Galaxy Note 2

Samsung a présenté la nouvelle version de sa Galaxy Note,
ce drôle d'appareil moitié tablette moitié téléphone mobile avec un grand écran
de 5pouces et un stylet. Concept bizarre présenté l'an dernier mais la première
version s'est vendu à 10 millions d'exemplaires et d'autres fabricants comme LG
se mettent également à ce que l'on appelle aussi une "phablet", c'est-à-dire
un téléphone-tablette.

Le salon de Berlin s'ouvre sur arrière plan de bataille
Apple-Samsung. L'an dernier, une décision de justice avait même obligé le
constructeur coréen à faire disparaître nuitamment une partie des produits
présentés sur son stand. 

Vous êtes à nouveau en ligne