Comment Amazon et Free passent du virtuel au réel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Deux initiatives originales en matière de commerce et de technologies montrent comment des spécialistes du commerce dématérialisé innovent pour faire le pont avec le monde réel. 

Amazon Dash, une télécommande pour faire ses courses

La première nouveauté insolite en matière de e-commerce
concerne Amazon. Le géant américain a dévoilé
la semaine dernière un nouvel accessoire baptisé "Dash" pour faire ses courses
sans sortir de chez soi. De quoi s'agit-il ? Cela concerne les produits
frais vendus, aux Etats-Unis uniquement, sur le site Fresh Amazon. En quoi ça
consiste ? Plutôt de chercher un par un sur le site les articles dont on a
besoin, ce qui n'est pas toujours facile, Dash permet de scanner directement
les codes barres des produits chez soi.

L'accessoire ressemble à un gros stylo.
Il suffit de se promener dans sa cuisine et de passer en revue les boîtes de
céréales, les packs d'eau minérale et même les barquettes de produits frais
pour recommander exactement les mêmes sur le site marchand. S'il n'y a pas de
code barre, il suffit de prononcer le nom de l'article. Celui-ci est censé être
compris par le système de reconnaissance vocale. Les données sont alors
transmises à un smartphone, une tablette ou un ordinateur via le réseau Wifi de
la maison ce qui permet de faire sa liste de courses plus rapidement pour être
livré le jour même ou le lendemain. Dash est actuellement proposé à l'essai
dans quelques villes américaines (San Francisco, Seattle et Los Angeles). Cela
coûte quand même environ 300 dollars par an.

Free invente le distributeur automatique de forfaits  mobiles

Autre innovation, cette fois en France. Elle est signée
Free. L'opérateur vient d'inventer le distributeur de carte SIM pour téléphones
mobiles. Il s'agit d'un automate qui permet de s'abonner et de retirer une
carte neuve en moins de 3 minutes. A ne pas confondre avec les distributeurs de
cartes prépayées que l'on trouve dans certains pays. Ici, il s'agit bien
d'abonnements classiques. Free a contourné le problème de l'authentification
par l'utilisation de la carte bancaire. Selon le PDG, Xavier Niel, la carte de
paiement assortie du code secret est un mode d'authentification plus fiable
qu'une photocopie de carte d'identité. Ces distributeurs permettent aussi aux
abonnés de gérer leurs comptes Free mobile. Il est prévu de déployer ces
distributeurs dans les Maisons de la Presse et les boutiques du réseau Mag
Presse.

Ces deux innovations montrent comment le commerce
numérique s'organise pour créer des passerelles entre le virtuel et le réel. 

Vous êtes à nouveau en ligne